Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

mill-208569_640Mars, le mois du Dieu de la Guerre, s’achève, cependant, je voudrais mettre à profit sa force de combat pour vous présenter l’audit à laquelle vous convie l’association « Au nom du peuple ».

Le but est d’attirer l’attention des Pouvoirs Publics sur tous les dysfonctionnements existants encore dans la justice française.

Certains sur des forums juridiques me disaient que la France avait une justice dans les meilleures du monde : or dans une enquête récente, elle était classée 37e sur les 43 pays européens, après l’Azerbadjian.  Donc, la copie est à revoir.

Je vous parle fréquemment de toutes les vicissitudes que j’ai dans mes dossiers juridiques, notamment vis-à-vis de mon ex-employeur, impuni depuis 9 ans maintenant.

Au hasard de mes rencontres sur le net, j’ai été avisée de cette enquête, également de l’engagement de sa présidente. J’ai bien sûr rempli moi-même ce questionnaire, et me suis aperçue que j’avais beaucoup de choses à dire :

  • les délais (qui deviennent vite déraisonnables),
  • le coût des avocats (non compatibles avec les revenus des français moyens),
  • les frais de consignation notamment pour saisir la Cour de Cassation (aux alentours de 5000 euros, en plus des frais d’avocats),
  • la non possibilité de saisir la CEDH ( la Convention Européenne des Droits de l’Homme) avant le passage en Cour de Cassation, donc jamais pour la plupart d’entre nous !
  • l’aide juridictionnelle réservée vraiment aux plus démunis, ceux qui ont un salaire moyen, ayant perdu leur emploi, poursuivent difficilement en justice, or il me semble important pour tous de pouvoir poursuivre en justice les employeurs délinquants et tous ceux qui dépassent les limites de leurs fonctions pour assouvir des sentiments qui ont tout de bestial !

Bien sûr, tous les domaines juridiques peuvent être apportés : divorces, immobiliers, finances, voisinage (…).

Cette association recherche des « justes » pour l’aider (voir ici).

Elle a obtenu des élus de la république un soutien pour que le texte de la CEDH figure dans les tribunaux, il me semble l’avoir récemment dans la dernière salle d’audience (visitée).

Notre justice française va mal, certainement par insuffisance de moyens… Si vous voulez apporter votre contribution à l’édifice, pour une justice plus « juste », plus « impartiale », plus « abordable », ce serait bien que vous consacriez un peu de votre temps pour remplir cet audit.

Une réunion aura lieu à l’Assemblée Nationale en juin pour communiquer le compte rendu.

L’association a reçu le soutien de 219 élus (voir ici)

Vous trouverez le questionnaire Là : questionnaire ! avec le texte d’explication : http://www.aunomdupeuple.com/au-nom-du-peuple/grande-consultation-nationale-sur-la-justice/

Il est parfois utile de se prendre pour des « Don Quichotte », les lois ont toujours évolué grâce à de doux rêveurs :

don-quixote-statue-677914_640

Je compte sur vous pour diffuser ce questionnaire à ceux de vos connaissances qui ont des soucis avec la justice et qui ont eu l’impression d’avoir vécu une injustice, de n’avoir pas droit à une vraie justice.

3072af6c4b858cf639d08a1d9ed088c0

 

Publicités