Projet 52 – 2021 semaine 14 : poésie

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

En voilà encore un sujet qui tient plutôt du concept et difficile à illustrer en photos, mais j’ai mon arme secrète, un poète, un Maître dirai-je, Victor Hugo. Grâce à un petit détour en revenant de Normandie, j’ai découvert ce musée à Villequier et voici le manuscrit du poème « Le Pot Cassé » :

Et le résultat d’un poème que je ne connaissais pas :

Le pot cassé
Ô ciel ! toute la Chine est par terre en morceaux !
Ce vase pâle et doux comme un reflet des eaux,
Couvert d’oiseaux, de fleurs, de fruits, et des mensonges
De ce vague idéal qui sort du bleu des songes,
Ce vase unique, étrange, impossible, engourdi,
Gardant sur lui le clair de lune en plein midi,
Qui paraissait vivant, où luisait une flamme,
Qui semblait presque un monstre et semblait presque une âme,
Mariette, en faisant la chambre, l’a poussé
Du coude par mégarde, et le voilà brisé !
Beau vase ! Sa rondeur était de rêves pleine,
Des boeufs d’or y broutaient des prés de porcelaine.
Je l’aimais, je l’avais acheté sur les quais,
Et parfois aux marmots pensifs je l’expliquais.
Voici l’yak ; voici le singe quadrumane ;
Ceci c’est un docteur peut-être, ou bien un âne ;
Il dit la messe, à moins qu’il ne dise hi-han ;
Ça, c’est un mandarin qu’on nomme aussi kohan ;
Il faut qu’il soit savant, puisqu’il a ce gros ventre.
Attention, ceci, c’est le tigre en son antre,
Le hibou dans son trou, le roi dans son palais,
Le diable en son enfer ; voyez comme ils sont laids !
Les monstres, c’est charmant, et les enfants le sentent.
Des merveilles qui sont des bêtes les enchantent.
Donc, je tenais beaucoup à ce vase. Il est mort.
J’arrivai furieux, terrible, et tout d’abord :
– Qui donc a fait cela ? criai-je. Sombre entrée !
Jeanne alors, remarquant Mariette effarée,
Et voyant ma colère et voyant son effroi,
M’a regardé d’un air d’ange, et m’a dit : – C’est moi.

Hier, j’aussi publié sur Instagram une photo avec ces montgolfières dans une boutique au Marché des Fleurs sur l’Ile de la Cité à Paris, et pour moi, elles symbolisent une forme de poésie. J’ai regardé le prix d’une petite : 25 euros, j’ai hésité, mais en regardant les prix sur internet, au final, ce n’était pas si cher…

A part cela, j’ai pris rendez-vous mardi pour ma vaccination. Ce sera l’Astra Zeneca, car mon pharmacien m’a convaincue : il y a une protéine dedans qui lutte davantage contre les variants. Un homme lors d’un reportage télévisé disait aussi que ce vaccin était plus ancien, et n’avait pas le problème de l’utilisation d’une technique peu connue comme les autres (ARN messager). Cependant, étant donné le risque de thrombose, il a été annoncé depuis que la 2e vaccination pour les moins de 55 ans serait faite avec le Pfizer, qui sera d’ailleurs bientôt produit en France.

De toute façon, il faut que l’on s’en sorte, d’une façon ou d’une autre…

Je vous souhaite un bon week-end (pluvieux sur la région parisienne).

C’était ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine:

Projet 52 – 2021 semaine 13 : oeuf

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Ce n’était pas une tradition de ma famille de chercher des oeufs de Pâques dans le jardin. Alors, certes, Pâques est l’occasion de manger du chocolat, de réunions familiales où l’on mange l’agneau pascal. Cette année, pas de réunions familiales, pas de balades au grand air, malgré un très beau soleil, bref, le moral n’est pas à la fête.

Je me suis laissée quand même aller à photographier des créations en chocolat, chez un chocolatier (Jeff de Bruges) qui a l’autorisation d’ouvrir en cette période très spéciale.

J’aime bien aussi les chocolats d’autres inspirations, comme cette vache de Pâques toute mignonne que je croquerai bien !

et puis il y a aussi cette décoration dans un cour de Marseille :

Je n’ai pas trouvé de photos des magnifiques oeufs de Fabergé.

Hier je suis allée renouveler des médicaments chez mon médecin, et il m’a confirmé que j’étais prioritaire, étant donné mes problèmes de santé, sauf que le centre le plus proche, qui était fermé à cause du vendredi saint, a des doses d’Astra Zeneca. Donc, c’est difficile de prendre une décision. Une patiente dans la salle d’attente m’a dit qu’elle avait reçu sa première injection, et aucun effet secondaire. Le médecin dit que les cas de thromboses dédectés ne sont pas fatalement dus au vaccin, car il y a des cas répertoriés chaque année. Je vais étudier cela, de toute façon, je crois qu’il faut se faire vacciner, c’est un acte citoyen, sinon on ne s’en sortira pas.

Je ne vous dis pas l’envie que j’avais de réserver sur la côte normande et de m’accorder une petite escapade après avoir travaillé sur de gros dossiers, mais je n’ai pas envie non plus de payer des amendes, et de trembler dès que je vois une voiture de police. Ma tranquillité n’a pas de prix.

Allez, il va falloir tenir encore un mois.

Profitez bien de votre week-end quand même, tout vaut mieux que de se retrouver intubé en salle de réanimation d’un hôpital.

C’était ma participation à l’animation de Du côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52 – 2021 semaine 12 : il était une fois…

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Cela fait du bien de nous ramener à nos contes d’enfants, à Cendrillon et sa pantoufle de verre ou de vair pour les puristes, à Peau d’Ane et sa robe couleur de temps, à Soeur Anne qui ne voit jamais rien venir…

Il était une fois une princesse qui s’appelait Grace. Ancienne actrice, elle épousa le Prince Rainier de Monaco, et eût trois beaux enfants.

Elle avait un beau palais :

Palais de Monaco by night
Monaco by night

J’aurais aimé pouvoir vous dire qu’il vécurent longtemps, mais la Princesse a été victime d’un accident de la route dans les virages qui mènent au Rocher où se dresse le palais princier.

Désolée, je ne suis pas douée pour les contes.

A part cela, nous sommes toujours dans la panade avec la Covid, et j’ai même entendu un spécialiste dire que nous en avons jusqu’à la fin de la décade. Or, comme nous ne sommes qu’en 2021, 2030 est encore loin.

On va devoir poursuivre notre petite allure tranquille, et faire comme si tout allait bien (méthode Coué).

Sur la région parisienne, après quelques jours de soleil bienfaisant, c’est la pluie, la grisaille.

Bon week-end

C’était ma participation à l’animation de Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52-2021 semaine 11 : Printemps

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Voilà un sujet de saison, et heureusement, j’ai pu « m’échapper » un peu cette semaine pour m’aérer et faire quelques photos, avant d’être soumise aux règles du reconfinement et à la limite de 10 km autour de mon domicile.

J’ai découvert un chemin de halage en bord de Seine. J’ai pris par la droite, pensant faire la balade vers la gauche la semaine prochaine, mais il est situé à 24 km de chez moi, ce sera pour plus tard.

Il faut bien se résoudre à accepter la situation en pensant aux malades en risque mortel et à la charge de travail pour les hôpitaux. C’est bien aussi pour les régions moins atteintes qu’on ne les embête pas avec ce reconfinement, ce serait ridicule. Chacun porte sa croix. Avec 10 km quand même, on peut aller dans des endroits verdoyants pour suivre l’évolution de la nature.

J’aurais préféré un confinement en janvier pour ralentir la progression du virus, surtout le variant anglais, mais à force de vouloir privilégier le côté économique, nous nous retrouvons plantés!

C’est toujours un moindre mal quand même quand on n’a pas été atteint par le virus.

C’était ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52-2021 semaine 10 : En musique

Étiquettes

, , , , , , , ,

Voilà un sujet qui me plaît, car la musique pour moi a des vertus thérapeutiques, elle nous permet l’évasion en esprit, la détente, ou l’énergie, le partage.

Dernière représentation de la fanfare locale

Hélas avec la crise du Covid, nous sommes privés de toutes ces manifestations populaires de rue, ou en salles de concert. Il est question que cela reprenne, mais comme les hôpitaux sur la région parisienne sont saturés et qu’il est question d’envoyer des malades ailleurs, je crains que cela ne soit pas pour tout de suite.

voici une version senior très sympathique au Carnaval de Nice

Il nous reste quand même les émissions télé. Je regarde The Voice, et je suis toujours ébahie par tous ces talents, moi, qui n’ai pas de voix, ni de dispositions pour jouer d’un instrument de musique. Les cours de solfège pour moi étaient une cour de récréation à l’école. Il aurait été plus utile de nous apprendre à jouer d’un instrument.

Tambours au Carnaval de Nice

Je m’aperçois qu’au Carnaval de Nice, il y avait beaucoup de tambours, certainement pour l’ambiance, alors que j’aime beaucoup le violon et le piano. Le saxo aussi donne naissance à de très bons moments de musique.

J’ai hâte que le couvre-feu soit levé. Cette limite à 18h m’entrave pour pousser plus loin les promenades. J’avais un gros dossier à envoyer en début de mois, alors qu’il faisait soleil, et maintenant le temps est plutôt gris et à la pluie.

J’espère que nous allons nous en sortir de cette galère.

C’était ma participation à l’animation Du côté de Chez Ma pour cette semaine :