Lundi Soleil : Marron

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Nous sommes toujours en confinement « coronavirus » et pour une date indéterminée, alors que le soleil et les températures agréables pointent le bout de leur nez. Cela devient difficile, il faut bien le dire.

Il faisait 22° hier sur la région parisienne, et j’en ai profité pour faire une promenade en bord de Seine où j’ai pu remarquer ces feuillages marrons.

Je vous propose aussi ce street-art de l’hôtel des Comédies à Paris avec ce masque où la couleur marron est présente.

Maintenant, il va falloir se mettre à la fabrication de nos propres masques, puisqu’ils risquent de devenir obligatoires. Comment s’y retrouver avec ces consignes qui se contredisent !

Et le marron du bois de la jolie boutique du magasin l’Olivier à Nice.

Je vous souhaite une excellente semaine, prenez bien soin de vous. Attention aux supermarchés, un médecin que je suis sur les réseaux sociaux le dit que les dernières contaminations viennent souvent des courses. Moi, je préfère aller à une boutique moins fréquentée du quartier pour prendre moins de risque.

C’était ma participation à l’animation de Bernie pour cette semaine :

Projet 52-2020 semaine 14 : vers le bas

Étiquettes

, , , , , , , , , , ,

Un passage où il ne faut pas regarder vers le bas pour ceux qui craignent le vertige.

cascade eau jardin botanique de Monaco

Et soyons fou, mon sérum « anti gravité » ! 🤭

J’espère que votre confinement se poursuit bien. On en sortira bien un jour de ce tunnel.

C’était ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

Projet 52 – 2020 semaine 13 : piquant

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un thème qui va me permettre de poster quelques photos des jardins exotiques que j’ai visités en début d’année :

D’abord ce figuier de barbarie photographié au Musée du Fromage à Fuerteventura.

Des aloés arborescens, l’aloé étant une grosse production de l’île permettant de fabriquer des produits de beauté aux vertus multiples.

Et celui-ci si grand comme un arbre.

Nous quittons Fuerteventura pour nous rendre au jardin exotique de Monaco, où j’ai pu découvrir aussi de belles espèces.

Je vous ai sélectionné cet euphorbia dont les grosses épines m’ont impressionnée. Ce n’était pas le moment de faire tomber Mémère dans les cactus.

Il était toujours utile de photographier les pancartes adjacentes, car le temps du retour, on ne se souvient plus.

Et enfin, quelque chose d’exceptionnel, cerise sur le gâteau😉 la confiture de cactus que j’ai ramenée de Fuerteventura, pas piquante du tout, et meilleure à mon avis que la confiture de figues de barbarie. Hélas avec les limites de poids des bagages, je n’ai pu ramener qu’un petit pot, que je dégusterai pour une occasion spéciale :

J’espère que ces photos vous auront fait du bien par ces temps de confinement. Je ferai un article à part sur le coronavirus, mais je voulais dire que cette situation commence à me peser, surtout quand je vois le ciel bleu à mes fenêtres. Hélas, il est question d’un confinement jusqu’au 6 mai, même éventuellement le 15 mai, et alors, le projet est de dépister les Français, donc si nous sommes porteurs du virus, même sans symptômes, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Je trouve dommage de ne pas connaître les cas de coronavirus dans mon quartier, et même dans mon immeuble. Apparemment, certaines familles veulent conserver l’anonymat.

J’espère que vous conservez tous le moral, vous vous adaptez, nous connaîtrons des jours meilleurs.

C’était ma participation à l’animation de Du côté de chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

Projet 52 – 2020 semaine 12 : prêt au départ

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ma reconnaît qu’en fixant ce thème, elle pensait aux vacances, mais maintenant les vacances ce n’est plus qu’un souvenir pour chacun de nous jusqu’à nouvel ordre, mais gardons espoir d’en sortir de cette pandémie au plus vite !C’était en janvier dernier, au moment de mon départ à Orly pour Fuerteventura. J’ai pu voir l’aurore (désolée pour les marques sur la vitre).Encore un avion pour le retour de Nice, un dernier voyage jusqu’à nouvel ordre.

(Gare de Nice)

J’aime les ambiances des départs dans les gares aussi, avec le micro et ses jingles qui nous annoncent les trains en arrivée, ou des retards.Et puis, une photo plus récente, porte de Saint-Cloud, où une silhouette attend un bus, derrière les signaux fleuris de l’arrivée du printemps;Nous allons nous servir beaucoup de nos archives pour nos publications, car toute balade un peu longue est prohibée, les parcs et jardins fermés. Nous n’avons plus le droit de « stagner », c’est-à-dire même de lire un livre sur un banc pour prendre l’air.J’ai vu un reportage aux infos ce midi qui montrait que même la police traquait les gens dans les refuges en montagne. Elle a même verbalisé (135 euros d’amende) un couple parti pour faire quelques jours de camping.J’ai appris aussi qu’en Chine, du fait de la promiscuité à l’intérieur, il y avait eu beaucoup de séparations.Ce coronavirus va vraiment bouleverser notre vie. Aux dernières nouvelles, cela se confirme que nous allons avoir droit à 6 semaines de confinement. Il se peut même que nous soyons « relâchés » quand les hôpitaux seront moins engorgés, mais remis en confinement si la pénurie de lits en réanimation se fait à nouveau sentir.Pour l’instant, les épidémiologistes ne voient pas ce virus disparaître, et il faudrait que 70 % de la population l’ait contracté pour éviter la surcharge des hôpitaux. Cependant, comme la grippe, même si nous aurions alors développé des anticorps, rien n’empêche de le contracter à nouveau, surtout s’il se mute. Quant à un éventuel vaccin, il faudra encore attendre, c’est la course, surtout pour le laboratoire qui trouverait une formule, car ce serait la richesse.Prenez bien soin de vous, respectez les consignes et surtout gardez le moral. En prime, pour la légèreté, quelques photos du net qui m’ont fait rire :

C’était ma participation à l’animation de Du côté de Chez Ma pour cette semaine :Prjet 52 2020

Lundi Soleil : la France au temps du coronavirus

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Certes ce virus n’a pas la couleur magenta, thème du mois de mars, mais comment ne pas aborder le sujet ?

Je dois dire que je suis catastrophée de voir nos concitoyens ne pas respecter les consignes de base. Hier, il y avait foule dans les parcs à Paris, certes, il faisait beau, mais il était bien question de « distanciation sociale » pour éviter les contaminations.

Une jeune fille a dit au micro d’un reporter tv : « il faut bien vivre, et en plus, je suis jeune ! ». Elle risque de prendre plutôt son ticket pour l’au-delà.

Notre Président Emmanuel Macron va faire une nouvelle déclaration ce soir : on attend le report du 2e tour des municipales et davantage de confinement, certainement des frontières fermées comme font nos voisins.

Nous vivons des temps inédits sur le plan international. Nous n’avons pas connu la guerre, mais voilà que nous nous retrouvons dans la guerre d’un virus, un ennemi invisible. Nous étions loin de nous en douter avec nos voeux de début d’année.

D’après les spécialistes, nous pouvons être porteurs du virus « asymptomatiques », c’est-à-dire sans présenter la fièvre, les courbatures, mais contagieux, d’où la gravité de trop se promener, à droite ou à gauche.

J’espère que nos compatriotes vont se montrer plus respectueux des consignes, sinon si le confinement est étendu, ce sera la police qui va les remettre au pas dans les rues.

Je ne sais quand nous pourrons voyager à nouveau. Les Chinois ont mis 45 jours afin de faire baisser la contamination et les malades de façon très significative, donc il faut tabler jusqu’à fin avril.

Je vous partage des bougainvillées de Fuerteventura. Surtout prenez soin de vous, rappelez à vos proches les consignes, et pour finir sur une note un peu plus légère, voici la tenue idéale pour aller chercher le pain (photo issue d’internet).

 

C’était ma participation au Lundi Soleil de Bernie pour cette semaine :

Projet 52 – 2020 semaine 11 : surface

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Dans ces temps un peu flippants de lutte contre le coronavirus, il faut plus que jamais rester à la surface, et ne pas se ruer dans les grandes surfaces pour dépouiller les rayons.

Adieu horizons lointains pour une période indéterminée (beaucoup de frontières nous sont fermées, même pour l’Afrique du Nord), je ne regrette pas d’être partie en escapade en ce début d’année, car on ne sait pas quand on pourra partir. Ce n’est drôle pour personne.

Je vous propose ces images de surf à Fuerteventura.

Ces poissons au jardin exotique de Monaco qui viennent demander de la nourriture à la surface de l’eau.


Et ce chien qui attend que la vague lui ramène son bâton qui flotte à la surface du l’eau (hélas, le ressac lui éloigne à nouveau, et il ne veut pas se tremper la papatte).

Protégez-vous tous bien et surtout respectez les consignes de sécurité ! Encore cette semaine, une femme m’a dit qu’on ne l’empêcherait pas d’embrasser ses petits enfants, une autre faisait la bise à sa copine, et d’autres sortaient des toilettes sans se laver les mains. C’est désespérant, et nous devons faire avec !

C’était ma participation à l’animation de Du côté de Chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020