Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

aujourd’hui, j’étais en meilleure forme, qu’en début de semaine pour essayer de booster un peu mes dossiers en cours, mais fatalement j’ai fini par m’énerver !

notebook-867707_640.jpg

Il faut dire que ces administratifs s’entendent bien pour laisser pourrir les situations, on ne bouge pas au cas où les choses s’amélioreraient toutes seules. C’était la théorie défendue par un de mes patrons, il laissait les gens s’agiter, et bizarrement trois jours plus tard, les problèmes avaient l’air moins important ou avaient trouvé leurs solutions d’eux-même (avec l’aide éventuelle de quelques bonnes volontés).

En revanche, moi, mon dossier logement ne risque pas de se solutionner, car j’ai reçu un courrier me disant qu’il y avait des documents manquants que mon bailleur ne m’avait pas fait parvenir. Donc retour à la case départ, et courrier recommandé au Maire de ma commune, qui ne semble pas bouger d’une oreille. Une assistante sociale m’a dit de le faire hier, donc je viens de me battre avec le service de la Poste en ligne qui bloquait juste au niveau du paiement.

Demain, c’est la libération de mon plâtre, il va être temps, car à part d’écraser des lunettes de soleil (bêtise du jour), je tire sur ma jambe comme une malheureuse, risquant de tomber à plusieurs reprises, et ayant parfois mal au genou.

Mon petit rayon de soleil du jour, une jolie carte reçue de ma Maman, qui sait que son petit poussin tombé du nid est malade (avec en plus un petit chèque d’encouragement à l’intérieur..). j’en ai eu d’ailleurs les larmes aux yeux, il n’y a rien de tel qu’une Maman pour savoir que son enfant va mal et souffre malgré les kilomètres qui l’en sépare.

carte meilleure santé

Publicités