Silent Sunday #270 B

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Projet 52 – 2022 semaine 33 : carte postale

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Ma passion pour les cartes postales a disparu au fil du temps, et vu le prix des timbres, on préfère envoyer des SMS avec nos photos.

Pour illustrer le thème, j’ai recherché un éditeur de collages photos (une autre passion à une époque de ma vie), pour vous en façonner :

(merci à PhotoFancy pour leurs modèles).

A part cela, je serai bien repartie avant de re-subir une nouvelle tentative d’arrachage de dents. La dernière fois, j’ai tant hurlé que la chirurgienne maxillo-faciale a dû arrêter et me confier à son collègue en vacances.

Le problème, c’est que malencontreusement, un petite bouteille en verre d’huile de raisin à la truffe blanche m’est tombée sur un gros orteil et cela m’a fait un mal de chien. Evidemment, l’orteil a gonflé et bleui. Comme je reste pas mal à la maison, ces temps-ci, car je suis passionnée par les championnats d’Europe, je ne me suis pas inquiétée, mais quand j’ai poussé jusqu’au parc, en rentrant, une boule s’était formée. Donc, je ne sais ce que je vais faire. La dernière fois qu’il m’était arrivé une mésaventure de ce type, j’avais shooté dans un rocher sur une plage des Canaries, mon médecin n’avait pas jugé utile de faire une radio, ou quoique ce soit, mais c’était un petit orteil…

Voilà, j’en profite pour m’occuper de mon dossier-maudit et d’écrire sur mon blog, j’ai mis en ligne une pétition sur le droit à la défense lors de l’entretien préalable de licenciement ici. Cette semaine sur une page Facebook, deux personnes nous ont dit qu’elles s’étaient présentées sans assistance, et évidemment, l’employeur n’a pas voulu les écouter ou tenir compte des preuves qu’ils voulaient leur présenter, mais l’un d’eux a acté que le salarié a reconnu sa faute !

J’ai écrit deux articles concernant la défense du salarié, dont la nécessité de porter plainte contre vos gentils collègues qui établissent des attestations mensongères en faveur de l’employeur ici et celle de prévenir l’inspection du travail et la forcer à agir, ce qui n’est pas simple, . J’ai posté les extraits de la Direction Départementale du Travail, reconnaissant mon harcèlement moral, que la justice pénale a voulu démonter, rien qu’en se basant sur les réserves « si les faits sont avérés ». Les magistrats ont considéré que les faits ne sont pas avérés avec une enquête de police complètement bidon, pourtant l’avocate générale était favorable à un complément d’enquête. L’inspection du travail, elle, considère qu’il y a assez de preuves dans le dossier.

Ce qui m’ennuie, c’est que l’été va vite s’enfuir, les arbres en plus avec l’effet de la sécheresse commencent à roussir.

Profitez-en bien. C’était ma participation à l’animation de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52 – 2022 semaine 32 : été

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Ah voilà un joli sujet facile ! Un été 2022 chaud jusqu’aux incendies.

J’ai réussi à aller dans le nord de la France pour échapper à la canicule et prendre l’air, hélas cette semaine aussi, il fait chaud et très chaud. 32° C aujourd’hui, pas facile à supporter.

Wissant, à l’heure de la dernière flânerie en attendant le coucher de soleil

Bon, je reprends mon article d’hier, car je me suis laissée absorber par d’autres tâches.

Il fait encore chaud ce matin, mais la pluie est attendue, ouf, pour nous et la nature.

La magnifique plage de Calais, une ville à découvrir, avec une gare assez centrale, pour ceux qui prendraient le train
Calais, avec son magnifique beffroi, tient à rappeler qu’elle a eu la visite du Tour de France cette année

Au Cap Blanc Nez, j’ai aimé voir ces vallons avec cette découpe des champs et le village niché dans le creux

Parc Saint Pierre à Amiens

Au retour, je suis passée par Amiens, mais je n’ai pu beaucoup marché pour visiter, car, j’avais de la fatigue dans les jambes, qui semble s’être un peu dissipée. Peut-être l’effet de la chaleur.

Je continue à écrire un peu sur mon autre blog qui prend vie peu à peu. J’ai écrit un article sur la confiance que l’on peut accorder à ses collègues ici. Etant une senior, au début de ma carrière, je liais des amitiés dans le monde professionnel, nous partions en vacances ensemble, nous partagions des moments en famille… Et à un moment donné, le monde du travail est devenu une jungle, où il fallait se méfier de tout le monde. Ce qui a été le plus cruel dans mon histoire, ce n’est pas le manque de soutien de mes collègues, mais leurs appréciations perfides et dénuées de fondement au cours de l’enquête pénale. Mon problème était un problème de surcharge de travail et d’organisation, et la police, pas très « inspirée » s’est attachée à demander ce qu’elles pensaient de moi, ce dont on se fiche, car c’est subjectif, et ils sont allés déblatérer sur mon « adorable petite » personne, certainement sur dictée de l’employeur et de leur avocat. Quand j’ai pu en avoir connaissance, j’en ai pleuré encore pendant 15 jours ! Je consacrais dans mon livre un chapitre à chacun d’eux pour les décrire et moi, aussi, dire tout le « bien » que je pense d’eux, car beaucoup avaient des choses à se reprocher.

C’est ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire…

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Il n’y a pas de quoi alerter les médias, juste pour vous signaler que je viens d’écrire un post sur mon nouveau blog « En finir avec le harcèlement moral en entreprise ».

Comme je vous l’ai annoncé, je reviens de quelques jours d’escapade, où mon souci principal était de profiter à fond, et je devais rentrer, car j’avais des rendez-vous cette semaine sur Paris.

J’ai tenu à annoncer cet anniversaire et surtout vous prévenir que j’avais écrit un article sur l’autre blog, car il se trouve que ma vie professionnelle et ma vie tout entière ont pris un tournant avec l’atteinte irrémédiable à ma santé, un jour du 7 août. Un très mauvais cadeau reçu du destin et à chaque fois que les années passent et que je dois fêter cet anniversaire, je ne peux m’empêcher d’y penser, surtout que la justice française m’oblige à jouer les prolongations.

J’ai donc commencé à rédiger sur le blog dédié mon histoire. Je la raconte souvent par des bribes, mais une histoire se comprend mieux quand on commence par le commencement. On peut utiliser la technique du cinéma qui consiste à faire des « flash backs », mais souvent on s’y perd.

Donc si vous voulez en savoir davantage, je vous invite à vous rendre sur mon autre blog, et à lire cet article : https://enfiniravecleharcelementmoralautravail.wordpress.com/2022/08/07/mon-histoire-tout-a-commence-le-jour-de-mon-anniversaire/

Bonne lecture !

Silent Sunday #268 B

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Le temps des vacances

Étiquettes

, , , , , , , ,

Je n’ai pas posté le week-end dernier, car j’avais des sorties, et je me préparais pour quelques jours d’escapades.

Donc, je donne un peu de mes nouvelles, je prends l’air dans le nord de la France, histoire d’échapper un peu à la canicule sur Paris.

Balade à Conflans Sainte Honorine pour une croisière sur l’Oise et la Seine

Portez vous bien !

Projet 52-2022 semaine 22 : en vrac

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Cela m’arrive d’être en vrac, mais plutôt que de vous proposer un auto-portrait, j’ai recherché quelques étalages et vitrines.

Ces nouveaux magasins anti-emballages inutiles fleurissent un peu dans les villes, mais mes concitoyens prétendent que les produits y sont plutôt chers :

Depuis le Covid, j’avoue être devenue plus méfiante au sujet des étalages en plein air où n’importe qui peut postillonner sur la nourriture, pourtant j’aime fréquenter les marchés surtout en vacances.

Je tenais à remercier tous ceux qui ont cliqué sur le lien de mon « bébé-blog » la semaine dernière, qui a pour but d’aider les victimes comme moi d’abus dans le cadre du travail, car la loi est complexe, chaque situation est différente, et il est important de clarifier les choses et ne pas se tromper de chemin et de procédure.

C’était ma participation à l’animation de Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :