Projet 52 – 2022 semaine 38 : quand il pleut

Étiquettes

, , , , , , , , ,

D’accord, mais il pleut de moins en moins souvent, et quand il pleut, j’évite de sortir… Le pire est de se retrouver sous des déluges, et on ne les prévoit pas toujours.

J’aime bien prendre des photos du parebrise avec ses goutelettes :

J’aime bien aussi l’odeur de la terre après la pluie…

En tout cas, les vendeurs de parapluie doivent avoir des ventes en baisse.

Je vous souhaite un bon week-end à tous.

C’était ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52 – 2022 semaine 37 : autoportrait

Étiquettes

, , , , , , ,

Aïe, je ne m’aime pas en photo, ni poster des photos de moi, pour préserver aussi mon identité, mon intimité

Un petit filtre rouge un jour où je faisais des essais
Là, c’est avec un autre filtre qui donne un résultat d’héroïne de BD

Je ne suis pas comme les influenceuses qui se postent dans toutes les positions, sous toutes les coutures, dans toutes les tenues. Hier, est passée à Danse avec les Stars, Léa Elui, 11 millions d’abonnés sur instagram, mais des photos sans intérêt, elle, à différents événements, assise, debout, couchée : Cannes, Coachella, Los Angeles… Comment accepteront-elles la vieillesse et les signes du temps, elles qui sont si amoureuses de leurs images, à se mettre des prothèses en silicone dans la poitrine, dans les fesses ? Encore, il y a des avancées sur la recherche pour bloquer les signes de l’âge !

J’ai hâte de voir comment les autres ont traité le sujet !

Je vous souhaite un bon week-end du patrimoine, aujourd’hui, j’ai fait un tour de petit train à vapeur, et demain, je pense faire un musée, et le jardin d’un château… si le temps le permet, les températures ont bien baissé, cela pique, cela fait deux jours que je me fais prendre par une tenue sans petite laine.

C’était ma participation à l’animation Du côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52-2022 semaine 36 : chacun fait ce qu’il lui plaît

Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

On essaie de profiter de sa liberté, mais on a tous des contraintes. Immanquablement, ce titre me fait penser à une chanson.

Je vais vous raconter ma randonnée de dimanche dernier, toujours avec l’application Visorando. Comme j’avais déjà fait un petit cours de gymnastique grâce à un coach Facebook gratuit, plus du vélo d’appartement, je ne voulais pas aller trop loin, surtout pour le trajet en voiture. Donc j’ai choisi la Forêt de Montmorency à Saint-Leu-La-Forêt, sauf que je ne me rendais pas compte que l’endroit présentait une belle élévation, et mon GPS a voulu me faire passer par un chemin très étroit, même pas en sens unique.

Donc, j’ai préféré laisser la voiture en bas de la côte, décidant de poursuivre à pied. Or, s’il restait 5 mn à faire en voiture, à pied c’était 15 mn, et cela montait, montait. Il faisait 28° avec soleil. Arrivée en haut, j’ai avisé un panneau Foodtruck, et je me suis laissée tenter, surtout que je n’avais pas déjeuner.

Un bon gâteau creusois aux noisettes avec chantilly, plus milshake à la pistache avec chantilly. Après cette pause impromptue, fatalement, je n’ai pas fait tout le circuit prévu, mais comme on fait ce qu’il nous plaît, surtout le dimanche.

Et vous, vous aimez vous laisser aller au gré de vos envies ?

C’était ma participation à l’animation Du côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52-2022 semaine 35 : l’heure du repos

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Alors, que cette semaine a vu la rentrée des classes de nos chers bambins, celle des profs, et toutes les professions, Ma nous parle de repos.

Après cet été si ensoleillé et même brûlant, la rupture est toujours difficile. Il va nous rester l’été indien.

Le repos, pour moi, cela peut être des chaises longues dans un parc au milieu de la nature :

Ici, à Saujon, quand j’étais en cure pour soigner mon stress post traumatique.
Le repos stylé dans une chambre du château de La Garenne. Une des chambres avait un lit à baldaquin que je n’ai pu voir.

Et enfin, la symbolisation du repos éternel, que nous souhaitons le plus tard possible, avec le gisant d’Evrard de Fouilloy qui a été évêque de la cathédrale d’Amiens, et l’a fondée. Il est mort en 1222 et est en bronze. Il est représenté en costume de cérémonie, foulant aux pieds les dragons représentant l’hérésie.

Je pensais m’accorder une petite escapade avant le prochain rendez-vous médical, tout était prêt, destination choisie, et soudain, je m’inquiète de la météo pour la semaine prochaine, et je découvre que la pluie est prévue quasiment sur toute la France, même jusqu’à des passages orageux, donc pas idéal pour les balades et les photos ! Il fera à nouveau beau la semaine suivante, mais j’ai l’épisode 2 de mon arrachage de dent prévu (ce qui n’est pas gagné) donc je suis bloquée. La pluie fera certainement beaucoup de bien à la nature, ici, l’herbe des pelouses a vite reverdi avec le peu de pluie qui est tombée.

Donc, je vais attendre de voir si les prévisions météo s’améliorent au fil du temps : il arrive encore tellement souvent qu’on nous annonce de la pluie et qu’il fasse beau.

Je vous souhaite un excellent week-end.

C’était ma participation à l’animation Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Projet 52-2022 semaine 34 : en pleine nature

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Un joli thème, car j’aime voir les champs à l’infini, regrettant souvent de ne savoir où garer ma voiture dans les petites routes pour prendre quelques clichés !

Ces clichés ont été pris du côté du Cap Blanc Nez, et au lac d’Ardres. Je n’ai pas de nouveaux endroits à vous proposer, car j’essaie de ménager mon pied, pour accélérer sa guérison.

Cela sent la rentrée, Paris a encore beaucoup de magasins fermés…

Profitez bien de votre week-end.

C’était ma participation à l’animation de Chez Ma pour cette semaine :

Silent Sunday #270 B

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Projet 52 – 2022 semaine 33 : carte postale

Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Ma passion pour les cartes postales a disparu au fil du temps, et vu le prix des timbres, on préfère envoyer des SMS avec nos photos.

Pour illustrer le thème, j’ai recherché un éditeur de collages photos (une autre passion à une époque de ma vie), pour vous en façonner :

(merci à PhotoFancy pour leurs modèles).

A part cela, je serai bien repartie avant de re-subir une nouvelle tentative d’arrachage de dents. La dernière fois, j’ai tant hurlé que la chirurgienne maxillo-faciale a dû arrêter et me confier à son collègue en vacances.

Le problème, c’est que malencontreusement, un petite bouteille en verre d’huile de raisin à la truffe blanche m’est tombée sur un gros orteil et cela m’a fait un mal de chien. Evidemment, l’orteil a gonflé et bleui. Comme je reste pas mal à la maison, ces temps-ci, car je suis passionnée par les championnats d’Europe, je ne me suis pas inquiétée, mais quand j’ai poussé jusqu’au parc, en rentrant, une boule s’était formée. Donc, je ne sais ce que je vais faire. La dernière fois qu’il m’était arrivé une mésaventure de ce type, j’avais shooté dans un rocher sur une plage des Canaries, mon médecin n’avait pas jugé utile de faire une radio, ou quoique ce soit, mais c’était un petit orteil…

Voilà, j’en profite pour m’occuper de mon dossier-maudit et d’écrire sur mon blog, j’ai mis en ligne une pétition sur le droit à la défense lors de l’entretien préalable de licenciement ici. Cette semaine sur une page Facebook, deux personnes nous ont dit qu’elles s’étaient présentées sans assistance, et évidemment, l’employeur n’a pas voulu les écouter ou tenir compte des preuves qu’ils voulaient leur présenter, mais l’un d’eux a acté que le salarié a reconnu sa faute !

J’ai écrit deux articles concernant la défense du salarié, dont la nécessité de porter plainte contre vos gentils collègues qui établissent des attestations mensongères en faveur de l’employeur ici et celle de prévenir l’inspection du travail et la forcer à agir, ce qui n’est pas simple, . J’ai posté les extraits de la Direction Départementale du Travail, reconnaissant mon harcèlement moral, que la justice pénale a voulu démonter, rien qu’en se basant sur les réserves « si les faits sont avérés ». Les magistrats ont considéré que les faits ne sont pas avérés avec une enquête de police complètement bidon, pourtant l’avocate générale était favorable à un complément d’enquête. L’inspection du travail, elle, considère qu’il y a assez de preuves dans le dossier.

Ce qui m’ennuie, c’est que l’été va vite s’enfuir, les arbres en plus avec l’effet de la sécheresse commencent à roussir.

Profitez-en bien. C’était ma participation à l’animation de Chez Ma pour cette semaine :