Projet 52 – 2020 semaine 19 : Simplicité

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

C’est un thème que j’ai toujours du mal à illustrer. Je ne sais pas pourquoi, j’ai pensé à de l’herbe, parce que c’est simple, et que cela pousse partout, surtout la mauvaise herbe.

J’ai choisi ce premier plan en herbe et pierre sur une plage de Fuerteventura (inutile de vous dire à quoi je pense ces temps-ci).

Après, j’ai pensé à des photos avec des sujets dépouillés comme ce parasol toujours à Fuerteventura, sur fond de ciel nuageux. C’était en janvier dernier. J’avais pris un acompte très important sur nos futures vacances d’été.

Ce rocher de lave qui parsème les plages de Fuerteventura. Un de mes orteils s’en souvient, car j’ai malencontreusement « shooté » dans l’un d’eux, et j’ai encore des douleurs diffuses, surtout qu’on ne plâtre pas les orteils.

Et cet autre qui ressemblerait à un animal, moi je verrai comme un dinosaure.

Et une petite note fleurie avec ce nymphéa pour terminer.

C’est ma participation à l’animation de Du côté de chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

Journal d’une confinée : déconfinement ou pas !

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Je crois que tout le monde aura pu prendre connaissance de cette carte. Sans surprise, la région parisienne est en rouge, ce qui veut dire pas de parcs ni de jardins, et des dispositions pour les écoles.

Il va falloir attendre le 2 juin 2020 pour avoir la possibilité de dépasser les 100 km autour de son domicile. De toute façon sans restaurant ni bar ouverts, ni plages, ce n’est pas trop intéressant d’aller sur les côtes à moins de prendre l’air.

Nous allons prendre notre mal en patience.

Pour ce 1er mai, je vous propose quelques brins de muguet :

et aussi ce clip d’une chanson de Gilbert Montagné composée en compagnie de Didier Barbelivien, dont les droits seront versés aux Hôpitaux de Paris/Hôpitaux de France :

Projet 52-2020 semaine 17 : fête foraine

Étiquettes

, , , , , , ,

Je crois que vu les circonstances actuelles, ce n’est pas demain que les fêtes foraines seront à nouveau autorisées, car ce sont des grands rassemblements populaires, qui ne respectent pas la « distanciation sociale ». C’est pareil pour les forains comme pour d’autres professions, comment vont-ils s’en sortir ?

Bien sûr, j’ai dû aller piocher dans mes archives.

Dans les fêtes foraines, il y a des animations pour adultes et pour enfants. Certains manèges sont à sensations, d’où s’échappent parfois des cris suraigus.Certains aiment, moi, pas du tout ! La vie me réserve suffisamment de frayeurs comme cela !

Pour les enfants, les chevaux de bois sont un manège traditionnel et souvent ces manèges sont très beaux.

J’espère que nous retrouverons vite cette proximité et cette insouciance. Le « déconfinement » est toujours prévu pour le 11 mai, dans certaines conditions, mais quand on voit l’expérience de Singapour qui a dû déclencher un nouveau confinement devant la recrudescence de l’épidémie, et l’Allemagne qui en une semaine de déconfinement voit ses chiffres de personnes atteintes augmenter de façon sévère, il ne faut pas se faire trop d’illusions.

J’espère que le professeur Raoult ne se trompe pas en prétendant que le virus pourrait disparaître avec le printemps, mais comme nos scientifiques ne sont pas tous d’accord, et qu’ils ont aussi des batailles d’égo, on se sent un peu ballotés au milieu de toutes ces informations.

J’espère que vous gardez le moral.

C’était ma participation à l’animation de Du côté de chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

Projet 52 – 2020 semaine 16 : animaux de la ferme

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Toujours un peu de nature proposé comme thème par notre amie Du côté de chez Ma avec les animaux de la ferme.

J’ai bien sûr pioché dans mes archives et je vous propose cette sélection :


Je commence par ces bébés chèvres de Fuerteventura, île des Canaries, grande productrice de fromage. Pour la petite histoire, ces petits anges alors que je les admirais étaient en train de commencer à déguster le tissu d’un de mes vêtements. Heureusement qu’une touriste participant à l’excursion m’a prévenue, car mon vêtement aurait terminé en dentelle.

Et voici une chèvre adulte qui pose très bien pour la photo.

Juste à côté de l’enclos chevreaux, il y avait un âne bien sympathique.

En Bretagne, Côte d’Armor, j’avais aussi photographié ces veaux très curieux dans un champ, qui sont venus vers moi pour y voir de plus près. Cela me crève le coeur de savoir quel sera leur destin, et à cause de cela, je limite vraiment ma consommation de viande.

Je suis un peu, même très en retard pour publier mon article,  car en ouvrant mon PC, j’avais un travail à faire, et le temps que je comprenne la manoeuvre, j’ai dépassé le temps imparti à plusieurs reprises, avant de me retrouver sur un écran « vous avez terminé pour aujourd’hui », alors que je n’avais rempli que peu de tâches. On se sent minable dans ces cas-là, mais il faut bien trouver des alternatives de compléments de revenu, puisqu’on ne peut pas sortir. Je ferai mieux la prochaine fois.

J’ai eu une bouffée de joie quand la date de déconfinement a été annoncée, le 11 mai, mais je crains d’être dans les personnes qui risquent de poursuivre, car je suis en maladie de longue durée, mais pourront-ils contrôler ? J’ai tant envie d’espace, de découverte, d’évasion On verra d’ici là.

Portez-vous bien ! Restez chez vous, car il y a encore du relâchement.

C’était ma participation à l’animation de Du côté de chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

 

Projet 52 – 2020 semaine 15 : cloche

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Eh oui, c’est le week-end de Pâques, synonyme de vacances et de réunions familiales pour beaucoup, outre l’aspect religieux. Mais voilà, en période de confinement, nous en sommes à la distanciation sociale, au périmètre de 1 km autour de son domicile, ce qui ne mène pas loin.


J’ai des photos de clocher, mais souvent sans cloche apparente. J’ai pu quand même trouver cette cloche d’un clocher de Nice.
Autrement, je suis allée chercher dans mes archives. En fait, un chocolatier est ouvert dans ma ville, mais je n’y suis pas allée lors de mes rares sorties, et de toute façon le fonds a été revendu, et ce n’est plus du tout le même travail artisanal du chocolat. En voici une ancienne, du temps de la « splendeur ».

Et enfin cette cloche du château des Ravalet à Tourlaville (50), pour annoncer sa venue ou sur la ruine d’une ancienne chapelle.

J’espère que votre confinement se poursuit bien. Pas de déconfinement à l’horizon, j’ai même entendu parlé d’une sortie à l’automne. Il est déconseillé de réserver d’ores et déjà ses vacances. Les compagnies aériennes ne peuvent même pas rembourser, faute de trésorerie, et proposent des bons d’achat. Il est de toute façon certain qu’on ne pourra pas partir cet été hors de nos frontières. Le problème c’est que les vacances en France sont chères et toutes les possibilités vont être vite saturées. Nous serons heureux si nous pouvons partir profiter des plages, de la campagne, ou de la montagne.

En tout cas, gardez le moral et prenez soin de vous !

C’était ma participation à l’animation de Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Prjet 52 2020

 

Lundi Soleil : Marron

Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Nous sommes toujours en confinement « coronavirus » et pour une date indéterminée, alors que le soleil et les températures agréables pointent le bout de leur nez. Cela devient difficile, il faut bien le dire.

Il faisait 22° hier sur la région parisienne, et j’en ai profité pour faire une promenade en bord de Seine où j’ai pu remarquer ces feuillages marrons.

Je vous propose aussi ce street-art de l’hôtel des Comédies à Paris avec ce masque où la couleur marron est présente.

Maintenant, il va falloir se mettre à la fabrication de nos propres masques, puisqu’ils risquent de devenir obligatoires. Comment s’y retrouver avec ces consignes qui se contredisent !

Et le marron du bois de la jolie boutique du magasin l’Olivier à Nice.

Je vous souhaite une excellente semaine, prenez bien soin de vous. Attention aux supermarchés, un médecin que je suis sur les réseaux sociaux le dit que les dernières contaminations viennent souvent des courses. Moi, je préfère aller à une boutique moins fréquentée du quartier pour prendre moins de risque.

C’était ma participation à l’animation de Bernie pour cette semaine :