Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , ,

Une petite séance de rattrapage, car hier, j’étais en transit sur la route du retour, donc pas facile de poster un article de blog. J’ai posté sur mon compte Instagram toujours plus facile, mais je voulais aussi en faire bénéficier mon blog.

Mais, j’ai choisi pour le blog des photos prises avec mon appareil photo, et non mon mobile pour changer un peu.

Vous avez dû reconnaître les structures du MUCEM de Marseille : j’avais tant vu de photos sur la toile, que j’avais vraiment envie de fouler les lieux et de prendre mes propres photos.

Les conditions n’ont pas été idéales, car je l’ai fait entre deux trains, et en fait, pour visiter un tel musée, il faut du temps. Donc, j’ai payé 9,50 euros d’entrée et je n’ai pu visiter à pas de course que 3 expositions et non 5, car celles-ci sont disséminées sur plusieurs étages, et les indications sont très mal signalées. Par exemple, je n’ai pas pu trouver l’ascenseur pour aller au -1 pour déposer mon sac lourd au vestiaire. Il se trouvait derrière une paroi fumée sans indication de la précision essentielle : « ascenseur ». J’ai donc pris une rampe qui n’en finissait pas. J’ai appris ensuite qu’il y avait aussi des escalators intérieurs. Bref, à ce niveau, un peu de grogne.

 

C’est vraiment un lieu magique fait de reflets et de transparence, où l’on peut se détendre dans des chaises longues prévues à cet effet, ce que j’aurais mieux fait de faire que de cavaler dans les allées du musée.

Voilà je suis à présent rentrée sur la région parisienne, et j’ai été surprise du changement de température, un écart de 10°, entre Marseille et Paris où je suis arrivée peu après 21h. Mais que fait-on dans cette partie nord de la France alors que le soleil brille au sud, sommes-nous masos ?

C’était ma participation à l’animation de Du côté de chez Ma pour cette semaine :

Publicités