Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , ,

Désolée d’être un peu décalée dans la publication de mon article, mais hier, je suis allée en Seine et Marne, pas seulement pour admirer la nature, mais aussi pour commander ma nouvelle voiture. Il était temps, car du fait des nouvelles dispositions anti-pollution sur la région parisienne, à partir du 1er juillet 2019, tous les départements de proche banlieue parisienne à l’intérieur de l’A86 voient l’interdiction de circulation des voitures immatriculées avant 1997, et les véhicules diesel de plus de 18 ans. Cependant, comme je recherchais les précisions, il semble que le dispositif n’est pas encore tout à fait mis en place et que la verbalisation n’interviendrait pas avant 2021 (voir ici).  Ce n’est encore donc pas très clair, car certaines communes sont résistantes, surtout concernant les moyens des personnes pour renouveler leurs véhicules.

Comme j’attendais toujours l’argent du notaire pour éviter un crédit et des coûts supplémentaires, l’affaire s’est dénouée enfin cette semaine, et là, je me suis aperçue que beaucoup de véhicules que j’avais sélectionnés, étaient partis.

Evidemment, les concessionnaires et les mandataires ne gardent pas de voitures en stock. J’en avais localisé une dans le 95, je m’y suis rendue hier matin, mais manque de bol, exceptionnellement la concession était fermée ce matin-là. En revenant, j’ai pu constater qu’il y avait foule de l’autre côté de l’autoroute pour les départs vers la Normandie ou la Picardie, des kilomètres de bouchons.

Au retour, j’ai téléphoné à un autre concessionnaire qui m’a annoncé que la Dacia Sandero Stepway que je convoitais ne répondait pas aux normes pour obtenir la prime de conversion. Elle les dépassait. J’ai donc dû changer mon fusil d’épaule.

Je suis donc allée chez un mandataire dans le 77, et également, encore énormément de monde sur l’autoroute en direction du Nord, de l’aéroport Charles de Gaulle, de Marne-la-Vallée ? Et subitement, je me suis retrouvée dans un petit village, sans une personne dehors, et chez le mandataire qui disposait de beaux locaux et d’un vaste parc de voitures. J’ai pu alors voir la Clio qui m’intéressait. J’ai explosé un peu le budget, mais au moins, j’aurais une voiture fiable (je bénéficie quand même d’une réduction de plus de 5000 euros). Je ne l’aurais qu’après le 15 juillet, le temps qu’elle arrive de l’étranger et qu’elle soit préparée. J’aurais beaucoup passé de temps à ce projet. De toute façon, ma voiture actuelle nécessitait d’assez grosses réparations : cardans, jauge de pollution… Maintenant, il va falloir que je compare les offres d’assurance, ce qui est toujours « coton », car elles sont toujours très différentes, et il ne faut pas seulement comparer le montant de la prime, mais aussi les garanties.

Et au retour, me voilà reprise dans des embouteillages monstres. Je pensais rédiger mon article alors, mais je suis revenue vannée.

J’ai profité de visiter un peu la ville de Meaux que je ne connaissais pas, surtout qu’il y avait une Fête de l’Eau sur la Marne. Je posterai des photos demain pour l’animation de Bernie.

Cette semaine avec le retour du soleil dès lundi, j’ai pu trouver comme un terrain vague à Argenteuil où s’épanouissaient de très jolis coquelicots.

Voilà où j’en suis, avec l’inquiétude comme beaucoup de l’arrivée d’une période de canicule. J’aurais bien fait une petite escapade sur la côte normande pour y échapper, mais je suis tenue par l’organisation d’une brocante dimanche prochain. Heureusement à part l’arrachage de la racine d’une dent que j’ai « glorieusement » annulée, ne me sentant pas en forme, je n’ai pas d’autres obligations, donc je vais en profiter pour me reposer à l’ombre.

Et vous, quelles nouvelles ?

C’était ma participation à l’animation de Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Publicités