Étiquettes

, , , , , , , , ,

Ah ce mot qui m’inspire tant, qui évoque la décontraction, l’esprit vide, quand on sait que même quand on dort, on n’atteint pas toujours la phase du sommeil paradoxal, le plus profond, et c’est pourquoi on se lève fatigué, les nuits où vous arrivez à vous endormir !

Après la tourmente de ce début d’année marqué par la maladie, celle de ma mère, et malheureusement son décès, tout ce qui s’en est suivi, avec la procédure en cours émotionnellement forte, fatigante, décevante, en montagnes russes, le combat même contre mon propre avocat qui devant le côté incroyable de l’attitude des dirigeants et de ses commettants, met en doute mes dires, et je dois répéter inlassablement, trouver des arguments, des preuves, bref, je suis à bout.

Le pire, c’est que ces avocats ne sont pas en entreprise, et ne savent pas de quoi un employeur est capable, ils connaissent le droit, l’application de la loi, mais les horreurs perpétrés dans les entreprises, cela, ils ont du mal à les appréhender.  Et ils sont toujours là avec leur science, pensant que s’ils étaient intervenus, ils auraient pu résoudre le problème, alors qu’heureusement que j’ai des contacts avec des spécialistes par ailleurs pour relever les fautes qu’ils commettent dans la défense.

Vous voyez, je ne suis pas encore en mode détente, bien que le soleil luit, et que j’ai vraiment envie d’évasion.

Par exemple d’être sur une de ces chaises longues…

Ne sont-ils pas sympas ces endroits où l’on aimerait tant se reposer ?

C’était ma participation à l’animation de Du Côté de Chez Ma pour cette semaine :

Publicités