Étiquettes

, , , , , , , , ,

J’ai cru vraiment ne pas réussir à participer à cette animation cette semaine, car j’ai peu de goût pour parler de tout cela, cela me rend triste plus qu’autre chose, mais en me rendant à un salon culinaire aujourd’hui, j’ai remarqué cette affiche de ma ville annonçant les manifestations dans le cadre de commémoration du centenaire de l’armistice de 1918.

J’aurais voulu poster la photo de mon grand père avec ses belles moustaches dans son uniforme, mais depuis hier, impossible de remettre la main dessus. Il est mort malheureusement au combat en 1918, un parmi tant d’autres car cette guerre a fait énormément de victimes que ce soit françaises ou étrangères.

Dire qu’il y a eu une autre guerre ensuite, et à ce propos, en faisant des recherches sur le net concernant mon ex-beau père fusillé en tant que résistant, j’ai pu retrouver toute son histoire très fouillée sur internet, son engagement, sa dénonciation par un commissaire de police et un gendarme aux allemands. Ceux-ci lui ont demandé de révéler le nom de ses collègues, ou il serait fusillé le lendemain matin. Il a refusé, et le net divulgue sa lettre d’adieu à sa famille écrite à 6h45. Ses délateurs qui étaient connus, cela avait fait un scandale dans la ville,  ont été jugés et emprisonnés à la libération, mais ils ont eu droit seulement à 4 ans de prison. J’ai regardé bien sûr, s’il y avait aussi des traces concernant mon grand père, mais je n’ai rien trouvé. Lui, il a été enrôlé, et il n’a pas eu la chance de s’en tirer. Ma maman était toute petite, car elle avait un an à l’époque. C’était vraiment terrible pour les veuves. J’en ai souvent parlé avec ma belle-mère qui n’avait pas apprécié que son mari soit résistant, car il l’a laissée avec trois enfants en bas âge, et la vie n’a pas été facile pour elle.

(en faisant une nouvelle recherche, j’ai trouvé aussi cette photo que j’ai dû prendre en Normandie)

Donc si vous avez eu des résistants dans votre famille, tapez leurs noms dans la barre Google, et vous aurez peut être la surprise de voir leur nom et leur histoire apparaître.

C’est très heureux pour les nouvelles générations qu’il n’y ait plus eu de guerres sur le territoire français, car il y a eu quand même la guerre d’ Algérie.

En même temps, le 13 novembre, nous nous souviendrons des victimes des attentats de Paris. Il y avait la mère d’une victime dans l’émission Balance ton poste sur C8 vendredi soir, et elle déplorait que le 13 novembre, l’Elysée remettra la légion d’honneur aux champions du monde de football, donc c’est mal venu.

C’était ma participation à l’animation Du côté de Chez Ma pour cette semaine :

Publicités