Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

Samedi alors que je passais dans une artère principale de ma ville, il y avait des ouvriers municipaux qui mettaient en place ces parapluies, certainement dans le cadre de la course qui avait lieu le lendemain matin, bien sûr en honneur de la lutte contre le cancer du sein.

Ils étaient très décoratifs surtout pour une noble cause, car chaque année de nouveaux cas sont déclarés et atteignent les femmes, mais aussi les hommes. On se pose toujours tellement de questions concernant les différents cancers, pourquoi ? comment ? Parfois on évoque des terrains familiaux, de la génétique. Pour le cancer du sein, j’ai souvent entendu parler de la mise en cause des déodorants, c’est pourquoi certaines femmes maintenant privilégient la pierre d’alun, mais son innocuité n’est pas vraiment fixée comme vous pouvez le lire sur cet article ici. Ce sont les sels d’aluminium qui sont mis en cause. Ce qui est assez drôle, c’est que les marques ont voulu surfer sur la vague et ont créé des déodorants à la pierre d’alun.

En tout cas, en ce qui me concerne, il est insupportable de sentir la transpiration des autres, c’est très incommodant.

Je crois que de façon générale, il est difficile de déterminer ce qui provoque un cancer. J’ai lu un livre qui prétend que même des chocs psychologiques violents, un mal être ne provoquent pas un cancer. En tout cas, il faut bien se surveiller, faire les mammographies, essayer de manger et de vivre sain au maximum, de faire des analyses régulièrement.

C’est un sujet un peu grave pour ce lundi inondé de soleil encore sur la région parisienne, alors que dans l’Aude, il y a eu de terribles inondations dues aux intempéries.

Je vous souhaite une belle semaine.

C’était ma participation à l’animation de Bernie pour cette semaine :

 

 

Publicités