Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pour changer des fleurs, afin d’illustrer le thème « jaune » pour ce mois de mai, j’ai choisi la nuance « or », l’occasion de vous emmener faire un tour dans les intérieurs du magnifique château d’Eu situé en Haute Normandie.

Pour être franche, je trouve que la décoration est un peu chargée, ce n’est pas mon style, mais cette débauche d’or, de tableaux, de sculptures, m’intéresse, et est un tel témoignage d’un mode de vie, pour ceux qui étaient les plus favorisés. Au niveau sociologique, je trouve que la société a bien évolué en peu de siècles pour remettre un peu tout le monde à niveau, même si certains à notre époque sont encore trop pauvres, et d’autres trop riches.

Un peu d’histoire de ce château que j’ai découvert grâce à une internaute qui avait publié une photo. Je m’étais dit un jour j’y passerai, et j’ai profité d’une petite escapade sur la côté normande pour le découvrir, et il vaut vraiment la peine.

Ce château a été construit en 1578 par Henri le Balafré, duc de Guise, et a été racheté au XVIIe siècle par la Grande Mademoiselle.

En 1843, la reine Victoria a été reçue dans ce château et a apprécié son appartement donnant directement sur le jardin de roses.

En 1821, Louis-Philippe d’Orléans, futur roi des français, hérite du domaine.

Dès 1828, il commence à restaurer le château et à acquérir des terres pour agrandir encore le parc. Il crée des serres, fait planter des rhododendrons, des azalées et des rosiers.

En 1872, le château d’Eu est restitué au comte de Paris, petit-fils du roi.

On peut visiter le château Musée Louis-Philippe, moyennant un tarif de 5 euros, ce qui est vraiment accessible. Les jardins sont quant à eux ouverts librement au public.

J’y ai vu davantage de rhododendrons dont c’est la saison, que de roses. Une visite à faire si vous passez en Seine Maritime.

Et vous, aimez-vous visiter les châteaux ?

C’était ma participation à l’animation de Bernie pour cette semaine :


Tentez de gagner un box ABC Baby et un chèque cadeau AUBERT de 350 euros

Publicités