Mots-clefs

, , , , , , , , ,

 

C’est en suivant la retransmission télévisée ce matin en présence du Président des Etats-Unis, Donald Trump, pour commémorer le centenaire de l’alliance avec les Américains dans le cadre de la guerre (14/18), que j’ai réalisé que ma maman était née pendant cette guerre, pour perdre d’ailleurs malheureusement son papa avant la libération.

Hier au soir, je me suis quand même « dépêchée » jusqu’au pont proche pour regarder le feu d’artifice tirée traditionnellement d’une péniche sur la Seine. Heureusement, il ne pleuvait pas. Le début du feu d’artifice était prévu pour 23h mais il a été lancé avant, au moment où la nuit a été suffisamment noire.

Beaucoup de familles assistaient avec des enfants émerveillés, certains d’ailleurs déjà en pyjama.

Hélas cette fête nationale symbole de liberté, d’abolition de privilèges sera toujours et à jamais endeuillée avec les événements de Nice de l’année dernière qui a fait 86 victimes. Grosse pensée pour leurs familles, et les victimes survivantes qui ont du mal à se remettre de leurs blessures et de leurs émotions.

Espérons qu’avec le démantèlement annoncé de Daech nous n’ayons plus à subir ces horreurs, mais rien n’est moins sûr ! Je pense qu’il faut néanmoins continuer à fêter pour prouver à ces « fanatiques » qu’ils ne nous atteindront jamais durablement.

Je suis peu active sur mon blog, j’ai pris le pli pendant les vacances. Je pense que c’est peut être davantage une activité d’hiver !

Publicités