Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comme certains qui me suivent, j’ai essayé de me mettre au vert ces derniers jours, car je suffoquais, j’avais besoin de respirer de prendre le large, voir la mer, entendre les cris des mouettes…

J’ai apprécié de fouler la pelouse immense et fraîchement tondue du front de mer de la ville de Dieppe, une odeur qui sentait bien le printemps. Je me demande d’ailleurs l’utilité de ce grand espace vide, qui génère des emplacements de parking pour nos petits véhicules.

 

Mais je vous propose surtout l’herbe sauvage du haut de la falaise :

Le château était bien défendu avec ces canons.

Les pissenlits ponctuent de taches jaunes les pelouses.

J’ai pu abandonner chaussettes et bottines, et faire prendre l’air aussi à mes petits pieds.

Et s’il vous n’avez de verdure en pelouse, on peut suspendre de la verdure dans ce verre transparent, je trouve cela très classe. (marché aux fleurs de Paris).

Sur ce, je ne vous souhaite une excellente semaine verte et ensoleillée. C’était ma participation à l’animation de Bernie :

 

Publicités