Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Via Instagram, comme vous le savez, j’aime regarder outre les belles photos des uns et des autres, les photos de chats, notamment celles de chatons, d’autant plus en face de socialisation par des familles d’accueil.

Ainsi Bunny a été accueillie par un couple vivant à Las Vegas (en plus cela me fait voyager et c’est bon pour mon anglais).

J’ai suivi tous les soins qu’apportait Nikki à ce chaton qu’elle a nommé Bunny. Elle devait lui faire des bains tous les jours pour la débarrasser d’un champignon qui réduisait à néant la pousse des poils, et elle avait une véritable queue de rat sans le moindre pelage, c’était saisissant.

Elle est arrivée avec une triste mine, en sous-poids. Nikki ne pouvait la mettre avec les autres chatons ou animaux qu’elle avait, à cause de la contagion. Pourtant, Bunny a eu droit à beaucoup d’amour et de divertissement. Allant mieux, son jeu favori est de jouer à cache-cache, avec les humains (peek-a-boo).

Elle avait droit aussi à des sorties au magasin d’alimentation, portée dans une poche kangourou et elle se taillait toujours un petit succès.

Comme elle va mieux, Bunny va être adoptée et rejoindra lundi sa nouvelle famille, où elle aura des soeurs de la race féline. Elle a subi cette semaine une stérilisation, car les refuges rappellent toujours qu’il ne faut pas laisser les chats proliférer, il y en a trop qui doivent être euthanasiés pour cause de surpopulation.

Nikki a posté cette vidéo sur sa chaîne « you tube », à la demande des instagrameurs, qui voulaient voir la transformation de Bunny au fil du temps. Elle est revenue de loin, et l’amour, les bons soins de Nikki et de son mari, ont réussi à la sortir d’affaire.

(si vous voulez suivre le compte instagram de Nikki, le voici : https://www.instagram.com/myfosterkittens/)

Une amie qui a vécu plusieurs années aux Etats-Unis m’a dit que les américains aimaient beaucoup les animaux, c’en est la preuve.

J’espère pouvoir suivre l’évolution de Bunny sur un compte instagram qui lui sera dédié par ses nouveaux maîtres, beaucoup d’adoptants le font, et c’est très sympa.

Publicités