Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , ,

 

thief-1825710_1920

C’est certainement un signe des temps : la mode est aux terroristes, aux vilains djihadistes… alors, s’il vous est arrivé un petit ennui, du style qu’un malotru a essayé de forcer au tournevis la serrure d’une de vos portes de voiture, ces charmants policiers s’en battent les couettes.

Ils considèrent que le préjudice est minime, qu’il y a seulement dégradation et pas de vol, donc pas d’enquête. Il ne vous reste plus qu’à prier un Dieu quelconque que le vilain délinquant ne revienne pas sur les lieux de son crime. Il me semble qu’il est déjà passé, l’avant nuit dernière, car la serrure était délogée de son habitacle, car en fait, le vil voleur est surtout intéressé, il me semble par la serrure.

Et pour vraiment avoir son dépôt de plainte, il vous faut attendre 2h30 dans les locaux du commissariat, braver les tentatives de découragement des officiants, qui vous annoncent 3h d’attente (correspondant à 5 personnes avant vous), le départ à 18h de la personne qui prend les plaintes, l’annonce qui si vous décidez d’aller attendre à l’étage inférieur, les policiers ne sont pas obligés de prendre votre plainte au rez-de-chaussée, surtout s’il y a une intervention d’urgence… (alors que des affiches annoncent que les plaintes sont prises 24h sur 24 sont mensongères), mais comme je suis obstinée, j’ai décidé d’aller jusqu’au bout, et je suis repartie avec mon dépôt de plainte en main.

J’avais une soirée, donc je n’ai pas pu y aller. Il faudra que je me fasse faire un devis de réparation, que je perde du temps pour aller le faire faire, et dépenser de l’argent pour faire les travaux, mais pour les policiers, ce n’est rien !

Cela ne fait seulement que 3 fois que ma voiture se fait ainsi attaquer dans le garage,  et je n’avais pas porté plainte, car je ne me faisais pas d’illusions sur l’intervention de la police, et effecitvement, il ne faut pas compter sur eux pour mettre fin à ce genre de délinquance. Pas étonnant aussi qu’ils s’intéressent peu à mon affaire professionnelle, la criminalité pour eux, cela doit être des crimes bien sanglants, des attentats avec plusieurs morts.

Je n’ai plus qu’à intervenir auprès de la gérance de mon immeuble, pour essayer de leur faire installer des caméras de surveillance, mais c’est pas gagné ! ou mettre une alarme sur ma voiture, encore des frais en perspective, mais ce n’est pas grave qu’un bachibouzouk ait porté atteinte à mon bien, générer des frais, du temps perdu, il peut continuer tranquille avec la bénédiction de la police française.  Dans quel monde vivons-nous ?

Et vous, avez-vous déjà fait ce style d’expérience (désastreuse) ?

 

 

 

Publicités