Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

//embedftv-a.akamaihd.net/47858191f3d958a914c48930eee2b872JO 2016 : Renaud Lavillenie sifflé par le public sur le podium du saut à la perche

CqBT-GkW8AA-G5d

Les larmes de Renaud Lavillenie aux jo de Rio, lors de la remise des médailles sous les sifflets du public brésilien

Ces images nous ont fait mal, surtout ses larmes si compréhensibles.

En me renseignant sur le net, le public brésilien lui en voudrait pour avoir fait une comparaison malheureuse au sujet déjà des sifflets qu’il a dû essuyer pendant l’épreuve, quand le public brésilien voulait ainsi soutenir leur perchiste.

Renaud aurait fait un parallèle malheureux en parlant des Jeux Olympiques de Berlin en 1936 auquel Hitler assistait. Il a reconnu son erreur et s’en est excusé.

Ceci dit, j’ai remarqué que le public brésilien sifflait aussi quand les équipes adverses par exemple au beach volley servait contre son équipe. Il sifflait aussi, même sur le podium, les athlètes qui avaient été soupçonnés de dopage à la natation. Or, si le comité olympique a décidé de les autoriser à participer c’est qu’il y avait litige.

Bref, hier sur les réseaux sociaux, cela s’agitait terriblement. J’ai « croisé » sur Twitter un brésilien qui traitait Renaud de psychopathe, et quand je lui ai dit que c’était honteux, il m’a insultée gravement, je préfère ne pas mettre ses paroles, visiblement le système de traduction fonctionne bien sur Twitter, puis il m’a bloquée, je lui ai dit « bye, bye »…

Si vous voulez en savoir davantage sur cette affaire,je vous conseille le lien suivant : http://www.francetvinfo.fr/sports/jo/jo-2016-renaud-lavillenie-noye-sous-les-sifflets-sur-le-podium-olympique_1593339.html

ou ici, sa réaction, il se dit s’être senti humilié : http://rio2016.francetvsport.fr/videos/article/video-athletisme-lavillenie-est-senti-humilie-sur-podium.html

Cela me rappelle ma propre histoire, quand j’ai révélé à mon employeur, sous la pression de mon agresseuse même à domicile, alors que j’étais malade, mise à l’arrêt par le médecin du travail me trouvant en danger, qu’une gestionnaire de ressources humaines m’avait hurlé dessus comme Hitler. Pour ma part, j’ai refusé de présenter toutes excuses dans la mesure où il s’agissait d’une agression caractérisée et complètement illégale selon les lois du travail, et que c’était plutôt à la société de me présenter ses excuses pour le comportement de sa salariée. D’après les syndicats, la seule sanction possible pour cette gestionnaire, vu son comportement, était un licenciement, et au final, c’est moi qui ai été licenciée, ce pour quoi, je suis tombée si malade, car la maladie de l’injustice est une maladie très grave.

Pour ne pas rester sur une note triste, alors que beaucoup de personnes ont tenu à soutenir Renaud sur les réseaux sociaux, il y a ces belles images de deux athlètes qui se soutiennent, de belles images d’esprit olympique et de fair play, si bien que le comité olympique a décidé de leur faire courir la finale, ce qui est une décision exceptionnelle.

http://www.franceinfo.fr/sports/athletisme/article/rio-2016-en-serie-du-500m-deux-athletes-blessees-se-soutiennent-pour-terminer-une-course-812271

« Cette touchante solidarité a visiblement ému. L’Association internationale des fédérations d’athlétisme a décidé de repêcher les deux athlètes pour une finale programmée vendredi 19 août. »

 

Publicités