Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

L’autre lundi, j’ai été invitée à l’avant-première du film Vicky, dont l’auteure est Victoria Bedos, qui n’est autre que la fille de Guy, et la soeur de l’impertinent Nicolas, mais elle est aussi l’auteure de « La famille Bélier » : bon sang ne saurait mentir.

avant première Vicky

Elle a écrit ce scénario avec le réalisateur du film : Denis Imbert.

Vicky Affiche du film

Ce fût l’occasion pour moi de connaître cet espace cinéma Pathé Levallois faisant face au centre commercial So Ouest à Levallois-Perret. Il propose en effet 8 salles grand confort, équipée des dernières technologies en matière d’image, de son pour que chaque film soit un véritable spectacle.

J’ai été surprise d’apprendre qu’il était proposé une réservation de fauteuil. L’hôtesse nous a expliqué comment se repérer dans les rangées pour trouver le numéro au sol, et derrière les fauteuils, avec les numéros indiqués en broderie lettre d’or.

L’entrée est spécieuse, agréable. J’ai trouvé le rayon pop corn très joli !

Il existe un point d’accueil pour répondre à toutes les questions, et un stand Le Pass pour s’abonner au cinéma à volonté.

Les écrans ont jusqu’à 17 mètres de base, avec un son immersif Dolby Atmos et projection 4K dans la plus grande salle. Les autres salles disposent d’un son numérique 7.1.

Les fauteuils club sont très confortables, ils sont espacés en plus de 1,10 mètres, ce qui permet d’étendre les jambes comme l’on veut. Les salles sont intégralement gradinées pour une meilleure vision. Les personnes à mobilité réduite accèdent à tout le cinéma.

J’aime mieux vous dire qu’on est vraiment confortablement installés !

rayon pop corn ciné pathe levallois

J’ai apprécié l’harmonie dans les couleurs du rayon pop corn.

°

° °

C’est donc dans ce grand confort et ce bel environnement que nous avons pu découvrir ce film qui est une comédie.

Voici la bande annonce :

Le synopsis 

A presque 30 ans, Victoire la petite dernière de la célèbre famille Bonhomme, l’éternelle enfant sage de la tribu, décide enfin de s’émanciper en découvrant l’alcool, le sexe, et… sa voix. Grâce à Banjo, un chanteur de bar et d’Elvis, elle va réussir à prendre son envol en chantant l’amour avec pudeur et le sexe sans tabou, et entraîne sa mère avec elle au grand dam de son père et de son frère.

Auprès de nouveaux comédiens, comme Victoria Bedos, et de Olivier Urvoy de Closmadeuc , il y a aussi des comédiens plus chevronnés comme François Berléand, et Chantal Lauby. Apparaît aussi dans ce film Benjamin Biolay, qui s’affirme de plus en plus comme acteur.

L’intégralité du film se passe à Paris, et les réalisateurs/auteurs ont précisé lors de leur intervention après la séance que pour ce premier film leur budget avait été restreint.

Il n’y a pas besoin de gros moyens, non plus, pour faire un chef d’oeuvre, mais est-ce un chef d’oeuvre du même tonneau que « la famille Bélier »? je dirais non, mais une comédie agréable à suivre, on se laisse captiver par les caractères, les situations. François Berléand est magique, Chantal Lauby toujours avec sa puissance comique. Il manque quand même quelque chose à ce film pour qu’il marque son année, un peu décousu.

Ce film est sorti sur les écrans le 8 juin 2016. On a pu voir Victoria Bedos sur les plateaux de télévision pour faire la promo de son film, comme à TPMP, ou hier Action ou Vérité sur TF1 présenté par Alessandra Sublet.

Bien évidemment on lui parle toujours de son frère, et de son père, pas facile de se faire un prénom.

En marge de ce film, un disque des chansons de ce film sort également. Certaines chansons sont très divertissantes, comme celle sur l’alcool, même un peu audacieuse, avec ces campagnes anti-alcool qu’on nous impose, mais certains ne savent pas non plus s’arrêter !


#AmbassadeurSoOuest

 

Publicités