Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

Cela fait un peu de temps que je ne vous avais pas parlé lecture ! Comme j’ai acheté des « livres de poche » pour mon week-end dans le Nord Pas de Calais rebaptisé les Hauts de France, j’ai été heureuse de découvrir l’héroïne de Carol Higgins Clark.

Arnaque à Hollywood livre

La couverture m’a attirée, et le récit de la 4e de couv’. Je me demandais quelle relation avait cet auteure avec la célèbre Mary Higgins Clark, c’est tout simplement sa fille.

J’ai lu ce livre à la vitesse d’un éclair, car comme toujours pour les thrillers à un moment du livre, on veut connaître le dénouement, qui est le coupable !

Ce livre nous raconte la rencontre de l’héroïne, Regan Reilly, avec une ancienne connaissance qu’elle a connu à un jeu télévisé ‘Pyramides’ (version américaine). Cette amie Zelda a eu la chance d’hérité d’une forte somme d’argent et évidemment les rapaces rôdent et Regan sait démasquer le coupable, bien évidemment ! 

Je suis contente d’avoir fait cette découverte pour cette été, car c’est de la lecture, facile, divertissante, intéressante., et il existe toute une série avec cette héroïne. Cela me renvoie bien évidemment à mon enquête personnelle actuelle concernant mon employeur, car en France, maintenant, je crois qu’il faut prendre en charge ses propres enquêtes judiciaires. Certes, les policiers connaissent des moments difficiles en France avec les manifestations, mais il faudrait qu’ils apprennent vraiment à mener une enquête et faire jaillir la vérité.

Ou alors, il faudrait que les pouvoirs publics nous disent que c’est à nous de mener l’enquête. Aux Etats-Unis, les avocats s’adjoignent des services de détectives privés, mais ils ont aussi le droit de ne pas prendre d’honoraires, et de parier sur le pourcentage des indemnités, alors qu’en France, c’est strictement interdit.

En faisant des recherches sur le net, sur le problème des expertises psy, j’ai remarqué le conseil d’un internaute sur un livre-témoignage écrit à compte d’auteurs nommé « Festin de Haines »  (auteur Stephan Pascau – collection Comexpo2A) dont une page est communiquée sur un site internet, avec laquelle je suis malheureusement tant d’accord :

« Dans ces professions de paraphilanthropes, c’est l’argent extorqué aux pauvres gens qui construit le socle de la déification. Une vraie pochade freudienne ! “Je te sauve si tu me payes, mais à condition que tu n’aies ni doutes ni recours contre moi. Il faudra aussi que tu me dises merci pour t’avoir laissé faire tout le boulot, parce que si c’est moi qui daigne te représenter, c’est à toi de te battre et ce sera à toi d’assumer la part de défaite. De toutes façons, sans moi, tu es inintelligible (on dit aussi irrecevable), donc condamné d’avance.”

« Ne demandez pas à un avocat de vous sortir de la merde. Son bénéfice est de vous y accompagner. Plus vous vous y enfoncerez, plus il vous prendra l’argent que vous lui tendrez désespérément pour vous en sortir, tout en vous laissant croire qu’il est votre seul espoir.

 

«Heurté, exaspéré, anéanti… vous comptiez enfin vous en remettre
à la compétence d’un avocat?
«Bonne chute.
«En justice, votre premier ennemi, c’est votre propre avocat.
Juste en parallèle avec les codes de procédures.»
_wp_link_placeholder

vous pouvez lire la page ici, le dossier de presse est .

En me référant à la Convention Européenne des Droits de l’Homme, il est indiqué qu’on peut se défendre seul, alors que pour certaines procédures, la loi fait obligation de prendre un avocat.

donc voilà ma lecture actuelle, et je lis actuellement un roman qui se situe à Stockholm, cela change de New York, ou Los Angeles, il est aussi question d’héritage. Une femme meurt et laisse sa fortune à ses meilleures amies, en leur demandant de changer et de profiter de la vie :

lire dans l'herbe

Et vous, vous lisez quoi ces temps-ci ? 

 

Publicités