Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , ,

J’avais préparé mes petites affaires pour faire une séance d’aquabike, pour avoir des jambes légères, et des cuisses fuselées comme… (comme quoi d’ailleurs ? la carlingue d’un avion ?), mais voilà, encore du mal au démarrage, la marche handicapée par le mal de dos, le métro qu’on attend 6 mn de trop, donc je suis arrivée trop tard et je me suis fait retoquer.

Voilà comment j’ai passé ma séance d’aquabike :

pieds au soleilpieds au soleil des jardins du Trocadéro, avec le bruit des jets en fond sonore.

Tour Eiffel

J’ai bouquiné un peu, un livre où des cinquantenaires reçoivent un héritage, et il s’agit pour elles de changer de vie. Je commence juste.

20160517_123217

Mon plus grand rendez-vous de demain a été annulé en fin de soirée, soit disant parce qu’il y avait trop de monde, d’invités… or comme la semaine prochaine il y a des grèves, et des enregistrements supprimés, je me doute que je n’étais pas prioritaire. On m’a invitée après à la toute dernière, puisque cette émission fait partie de la cohorte des émissions supprimées de la grille des programmes. J’ai fini par dire que je savais que certains allaient à toutes les émissions, et que finalement, j’étais contente que cette émission s’arrête, je ne la regardais même plus à la télé. En fait, je crois qu’il y a vraiment une discrimination sur les plateaux télé : ce ne sont pas que les animateurs qui sont atteints par la limite d’âge, le public aussi est trié en fonction de l’âge.  Et puis, comme dans toute société, il suffit que vous connaissiez une personne pour que vous ayez tous les droits, ceux que les autres n’ont pas ! donc, j’ai craché ma valda. Cela fait un bien fou !

Elle m’avait fait le coup, la fille, il y a quelques mois annulation la veille: « nous ne pouvons vous recevoir, il y a trop d’invités… » ben oui, mais le Sherlock Holmes qui sommeille en moi, a mené son enquête, la « Pink Panthère » j’ai vérifié, j’ai interrogé des personnes qui étaient présentes, j’ai contrôlé que nenni, pas plus d’invités que de beurre en broche, il y avait seulement des « privilégiés » à placer ! ah ah, on ne me l’a fait pas ! J’ai souligné que certains allaient à toutes les émissions, alors que normalement il fallait faire tourner le public.

D’ailleurs, je viens de recevoir une confirmation pour une autre émission demain, je ne suis pas restée les deux pieds dans le même sabot, je croyais que c’était à 15h30, c’est à 11h30, tant pis, pas de grasse mat’ ! qu’est-ce qu’ils croient ? Le monde est grand, rempli de possibilités, on l’oublie trop quand les choses ne tournent pas dans le sens où on le voudrait.

Et puis, je suis d’une humeur d’oursin aussi  ! j’ai réussi à joindre la greffière du tribunal qui m’a bien confirmé qu’elle ne m’avait pas communiqué toutes les pages de l’expertise, et moi, qui ai bossé jusqu’à 5h du matin la semaine dernière, pour faire des observations sur une page au lieu de neuf avec des expressions incompréhensibles (j’ai testé sur d’autres personnes, il n’y a pas que moi qui ne comprend pas).  Elle a beau dire « la loi nous oblige », moi je lui ai répondu « nous avons droit à avoir communication l’intégralité de ce dossier qui est un dossier médical ». Elle m’a dit : « nous ne les communiquons que sur demande »… donc celui qui ne remarque pas qu’il y a un numéro de page dans un coin qui signifie qu’on n’a pas tous les éléments, il se défend sur quelles bases ???? Elle a bien essayé de dire que le dossier était consultable par les avocats, bel essai ! Ils n’ont pas encore compris de quel matériau j’étais faite ! Déjà, il m’a fallu 7 ans pour avoir l’intégralité de la première expertise et je n’ai pas été déçue du voyage (atteinte à la vie privée, vie inventée), là, je vais devoir prendre un calmant avant de prendre connaissance des commentaires de l’autre guignol qui a mis trois ans de plus à rendre un rapport et auquel j’avais annoncé ma demande de dessaisissement. Il n’a d’ailleurs pas répondu à mes mails. Obligée d’attendre les pages manquantes pour le signaler à l’Ordre des Médecins, lui et sa consoeur qui m’a inventée une vie ! Mais quel crétinibus ! 

vbcs43qn

En plus, le kiné m’a fait mal au bras : je croyais avoir droit à l’électrothérapie, les ultra-sons, tranquillosse/pénardosse : il m’a tordu le bras dans tous les sens, le nerf roulait sous ses doigts, j’ai eu mal, très mal, aïe, aïe, aïe !!! Puis j’ai dû faire des exercices avec une haltère d’un 1,5 kg.

En rentrant je me suis vengée sur quelques carrés de chocolat….

Et vous, votre journée ? pas de contrariétés ? 

Publicités