Étiquettes

, , , , , , , ,

m’a dit le kiné.

path-18197_640

J’ai réussi enfin à voir ce spécialiste, qui m’a indiqué que ce qui me faisait mal, c’est une contracture musculaire sur le mollet. Je reviens donc à mon impression initiale.

Il ne me fait pas faire des exercices, seulement il va me faire des massages pour éliminer cette contracture douloureuse.

Pour me soulager, il m’a fait un strapping digne des sportifs de haute compétition. Il voulait me revoir jeudi, mais impossible d’avoir un rendez-vous via la secrétaire, donc prochain rendez-vous lundi.

En sortant, je passe à la pharmacie pour prendre la coudière pour ma tendinite du bras droit moins douloureuse, mais toujours présente, et encore une mauvaise surprise de la part de la CPAM, les coudières ne sont pas remboursées… les genouillères oui, mais pas les coudières ! La pharmacienne m’a dit qu’il se pouvait que la mutuelle me la prenne en charge. De retour à la maison, je regarde mes garanties, mais visiblement il faut une base de prise en charge sécu pour un complément mutuelle. J’ai envoyé la facture et la prescription via le site internet de ma mutuelle, mais je crains fort que les 29 euros restent à ma charge. Bien sûr, le spécialiste ne me l’avait pas indiqué, et la pharmacienne ne me l’a dit qu’une fois que j’avais la coudière sur le bras. J’ai regardé sur internet, il est possible de s’en faire livrer à partir de sites internet, à des tarifs moins chers.

Décidément, cela devient très coûteux d’être malade, en comptant le dépassement non remboursé du traumatologue (30 euros pour une exigence mystérieuse du malade), le taxi de 27 euros non pris en charge par la Sécu, car il faut une entente préalable de 15 jours avant le transport, or, le plâtrage sur fracture ne peut être anticipé, et enfin cette coudière…

Demain, je vais reprendre doucement mes activités. Il m’est difficile vraiment de marcher tant que le muscle me fera mal, j’espère que le strapping va me soulager.

bank-note-209104_640

Publicités