Mots-clés

, , , , , , , , ,

pousses de printemps

(photo du jour)

Cela fait donc une semaine que mon plâtre a été enlevé, et je ne suis encore quasiment pas sortie cette semaine. Après ma fatigue d’hier, je me suis levée plus guillerette, et ai pu aller en centre ville avec ma voiture. Je suis allée à la médiathèque prendre des livres, passé à la banque prendre de l’argent, acheté mon journal TV de la semaine (très important !), fais quelques courses alimentaires de complément (qu’est-ce qu’on mange !), et pris quelques clichés de cette nature qui s’éveille doucement.

grâce à doctolib.fr, le site qui permet de localiser des rendez-vous disponibles de spécialistes médicaux, j’ai fait un passage en force pour avoir un rendez-vous kiné. J’avais appelé et la secrétaire m’a dit : »pas avant le 22 mars ». Et comme je voyais des rendez-vous libres lundi prochain, je me suis inscrite via le site. Le kiné m’a rappelé peu après pour me dire que ce n’était pas possible, qu’il y avait dû avoir un bug informatique, mais m’a octoyé quand même un rendez-vous mardi.

Au centre médical sur Paris où je vais habituellement, il n’y a plus qu’un seul kiné, donc le premier rendez-vous était en mai. On peut se mettre à marcher n’importe comment avec sa jambe blessée. Je voudrais surtout que le kiné me dise quels exercices faire, et je les ferai à la maison, je voudrais arrêter de boîter.

Bref, je me suis débrouillée comme un chef avec cette histoire, en passant de force le passage de la secrétaire. Ceci dit, nombre de cabinets de la ville ne m’ont pas rappelée : ils étaient sur répondeur automatique. Je suppose qu’ils ne se paient même plus les services d’une secrétaire avec les outils informatiques actuels, économie d’échelle, si bien que c’est la loterie pour le patient pour arriver à décrocher un rendez-vous.

Je ne voulais plus aller chez ce kiné qui prend 5 patients à la fois, mais c’est le plus près de chez moi, donc économie de temps, et vu la situation de pénurie de kinés, je ne vais pas faire ma difficile : à la guerre comme à la guerre !

person-731280_640

Publicités