Mots-clés

, , , , , , , , , ,

Juste un petit point blog, pour maintenir mes stats qui sont très fluctuantes ces temps-ci, après une journée passée dans les papiers.

book-1014197_640

J’ai découvert que mon spécialiste Traumatologue que j’avais tant apprécié pour le plâtrage de ma jambe, m’a facturé des « honoraires pour exigence de malade ». Or, je n’ai rien exigé du tout ! (voir ici l’explication).

J’attendais que ma mutuelle me rembourse le complément, et j’ai fini par l’appeler pour découvrir qu’il y avait ce dépassement particulier qui ne lui permettait pas de me le rembourser, et encore cela ne sera que partiel (8 euros sur 30) ! Je ne comprends toujours pas qu’on n’indique pas au malade quand on prend rendez-vous que le spécialiste prend un dépassement, plutôt que de se retrouver avec la mauvaise surprise après-coup ! J’allais dans cette clinique sur indication de mon médecin traitant, et dans un autre cabinet de la région, il m’a été indiqué qu’ils adressaient aussi ce type de malade dans cette clinique, sauf qu’il faudrait aussi qu’on nous dise qu’il y aura des frais supplémentaires à supporter.

Il m’a été conseillé d’appeler son secrétariat pour voir si la modification pouvait être faite, et au final il faut que j’arrive à le joindre lui-même pour demander le changement de notification. J’ai déjà le taxi que la CPAM ne veut pas prendre en charge, car il faut une entente préalable 15 jours à l’avance. Or, quand on revient plâtrée du rendez-vous, on ne va pas non plus attendre 15 jours dans la salle d’attente, l’accord de prise en charge, avant de pouvoir retourner à son domicile.

Sans parler des problèmes des rendez-vous kiné… (délai d’attente de 1 mois à 2 mois quand on ne vous dit pas carrément qu’ils ne prennent plus de nouveaux malades).  J’ai fini par ruser ! je vous raconterai tout cela. Là, je regarde le feuilleton avec Clémentine Célarié (j’aime bien le personnage) : Lebowitz contre Lebowitz.

Bonne soirée

 

Publicités