Mots-clefs

, , , , , , , , ,

2015-10-23 21.16.52

Un petit passage blog pour vous dire que je suis encore très prise par mes dossiers, le compte à rebours a commencé. J’ai appris par mon avocat que mon employeur refusait que soit plaidée l’affaire, alors qu’aux autres audiences, il refusait que l’affaire soit renvoyée. Va comprendre Charles !

Le harcèlement se poursuit au-delà du licenciement, toujours à essayer de contrarier, provoquer le désespoir, au cas où j’abandonnerais, ou je me suiciderais par désespoir.

La lettre auprès du Procureur Général est partie pour demander la délocalisation, et la mise en évidence de la suspicion légitime, en faisant remarquer qu’il était difficile d’enfermer des cadres dans une salle de réunion, quand celles-ci ne fermaient pas à clé (découverte des derniers éléments fournis, mythomanie allant jusqu’au délire de mon supérieur hiérarchique qui n’avait certainement pas assez d’arguments pour étayer sa décision de mise à l’écart !). Entre cela, et les affirmations de la psychiatre qui déclarait sur les éléments que l’on essayait de me cacher que j’avais eu une scolarité « médiocre ». Misère !  mais que vont-ils inventer ? j’ai des diplômes d’études supérieures qui prouvent le contraire.

Ce soir, en rentrant de la poste, je n’avais qu’une seule envie, me faire couler de l’eau, prendre un bon bain plein de bulles, m’y engloutir, laver mes cheveux, rester dans le silence.

En plus, j’ai dû arrêter les anti-inflammatoires prescrits par mon médecin pour mon mollet transformé en « steak », car je ne les supportais pas. Je boîte toujours autant comme avec une jambe de bois, et je ne peux me déplacer qu’en voiture, ce qui ne facilite pas les choses.

Hier, j’ai regardé des épisodes de ma série préférée Velvet, une bonne partie de la nuit, j’essaie de me dégager l’esprit un maximum, et cette nuit, je vais en faire autant !

J’ai encore des courriers à faire… Et en plus, il fait gris, cela n’aide pas !

Donc, le blog passe au second plan.

Portez-vous bien !

Chaque-bonne-réalisation-grande-ou-petite-connait-ses-périodes-de-corvée-et-de-triomphe-un-début-un-combat-et-une-victoire-Ghandi1

Publicités