Étiquettes

, , , , , , , , , ,

Cette série d’origine espagnole était diffusée par 3 épisodes les samedis après-midi, pile au moment où le citoyen lambda va faire ses courses de la semaine, ou conduit ses petits au sport.

Après une première audience au démarrage bonne, les téléspectateurs n’ont pas persisté, et pourtant, que dire de cette série originale dans le monde de la Haute Couture, avec des tenues et un style de l’époque, une bande son très originale ? une intrigue amoureuse qui nous parle : la nécessité de se marier pour sauver des emplois et refinancer une entreprise en abandonnant son amour d’enfance, de quoi nous faire vibrer, avec des personnes hauts en couleur sympathiques et d’excellents comédiens.

Cette série en plus me rappelait tant mes débuts dans le monde du travail justement dans la Haute Couture, et me faisait du bien alors que je me bats contre mon dernier employeur qui a mis fin de façon injuste à ma carrière professionnelle en plus en m’estropiant définitivement ! J’ai été tellement heureuse à mes débuts alors que je débarquais de ma province, ne croyant pas ma chance d’être recrutée dans une société de Haute Couture telle que Christian Dior, et de pouvoir travailler avec des personnes de qualité telles que ces stylistes !

 

Hier après The Voice, après avoir passé du temps à écrire des lettres importantes pour mon dossier, je pensais me détendre en revisionnant les 3 épisodes du jours, mais il n’y en avait qu’un en ligne. J’ai recherché bien sûr sur le net, et j’ai appris que M6 avait décidé de ne pas diffuser les 2 derniers épisodes en mettant à la place une rediffusion des « Reines du Shopping », là, on en a ras la casquette de cette émission !

Nous sommes plantés là, sans savoir ce qu’il va arriver au moment du mariage du héros Alberto, parce que Cristina la femme qu’il doit épouser deux jours avant le mariage le voit embrasser son amour d’enfance et découvre qui elle est ! Ce genre de série pourtant ressemblerait un peu à « Plus Belle la Vie » que je ne suis pas, mais qui a un gros succès. C’est ce genre d’historiette entre personnages qui s’entrecroisent !

Cet arrêt brutal me fait penser à l’arrêt sur TF1 de « WishList » avec Christophe Dechavanne pour manque d’audience, alors que les candidats qui avaient participé n’allaient pas avoir leurs cadeaux, car ils signent une clause du contrat selon laquelle si l’émission n’est pas diffusée, ils ne toucheraient pas leurs gains !

On est vraiment pris en otage. Il restait 900 000 téléspectateurs pour Velvet, mais c’est 900 000 de trop ! Ils ne comptent pas pour du beurre. Moi je regardais en replay, la nuit pour justement en apprécier encore plus la teneur. Si c’est une histoire de recettes pub, il y a des pubs en début de bande et en milieu de bande, donc ils encaissent des sous… et en plus, M6 a acheté l’ensemble de la série, alors pourquoi ne pas la diffuser dans un autre créneau horaire même la nuit ?

J’aime mieux dire que les amateurs de la série ne sont pas contents, alors que Velvet se place en tête des ventes des DVD sur internet, va comprendre Charles !

Certains appellent au boycott de M6 en représailles, mais renoncer à regarder « L’Amour est dans le Pré », et la nouvelle émission de Stéphane Plaza « Chasseurs d’Appart », je n’y suis pas prête ! M6 pourtant considérée comme la chaîne préférée des Français prendra-t-elle en compte les protestations de ses téléspectateurs, affaire à suivre….

En plus, je viens d’apprendre que Les Reines du Shopping n’ont pas fait mieux hier que Velvet, c’est ballot !

 

 

A lire sur le sujet :

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-348799-en-raison-des-audiences-insuffisantes-m6-deprogramme-des-aujourd-hui-la-serie-velvet.html

http://www.toutelatele.com/velvet-m6-deprogramme-la-fin-de-la-serie-des-ce-30-janvier-pour-un-apres-midi-avec-les-reines-du-shopping-79421

http://www.toutelatele.com/les-reines-du-shopping-ne-font-pas-mieux-que-velvet-sur-m6-79444

http://lamonteeiberique.com/velvet-alberto-et-cristina-sur-le-point-de-se-dire-oui/

http://lamonteeiberique.com/velvet-la-bande-son-quon-oublie-pas/

 

Publicités