Mots-clefs

, , , , , , ,

Cinquante ans et enceintes : les grossesses tardives se multiplient | Le Figaro Madame.

pregnant-534471_1280

Il y a quelques années, il était presque impensable de faire un enfant au-delà de 40 ans, et maintenant, c’est monnaie courante, et nous passons maintenant le cap des 50 ans, bien sûr par fécondation in vitro. Ce n’est pas très encouragé en France, puisque les frais ne sont pas pris en charge, mais même si les femmes ont une autre vitalité maintenant qu’il y a 30 ans, est-ce bien raisonnable pour l’enfant ?

J’aurais pu avoir un enfant tardif, deux alertes à plus de 45 ans, et je dois dire que je l’aurais gardé, pensant que c’était un signe du destin, et ma vie à l’heure actuelle serait toute différente certainement, mais de moi-même je n’aurais pas déclenché de grossesse à cet âge-là !

La grande injustice, c’est que les hommes peuvent avoir un nouvel enfant à plus de 60 ans, et ils ne s’en privent pas, en prenant une femme plus jeune…

baby-19003_1280

 

Publicités