Mots-clefs

, , , , , , , , ,

J’avais commandé mon exemplaire, et je l’ai reçu aujourd’hui. Après mon rendez-vous professionnel du jour, je me suis assise sur un banc de mon jardin public pour le découvrir, spécialement les illustrations, et les textes que je n’avais pas lus sur les blogs.

Le mariageComme cet ouvrage a été rédigé par 93 auteurs, les textes se mêlent et je me suis aperçue qu’un auteur, Denis, avait trucidé mon « Charles-Hubert de Saint-Palais », le mari de Mina, la voici donc veuve, quel rebondissement, mais qu’à cela ne tienne, elle est bien décidée à devenir une veuve joyeuse avec l’argent de l’assurance-vie. Plus de 2 millions d’euros, de quoi réparer la toiture du château et aller visiter les lieux où trouver des célibataires, car pour Mina, une femme se doit d’être mariée. Donc, à elle Monaco, Megève, Marrakech… Encore une chance qu’elle n’ait pas eu d’héritier !

Tout cela à cause d’un inspecteur maladroit qui même l’a arrêtée suspectant qu’elle ne déclarait pas tous les revenus qu’elle se donnait tant de mal à gagner pour rafistoler ce château. Comme elle est trop fine mouche, elle a été vite relâchée, aucune preuve matérielle ne pouvant être retenue contre elle. Alors, cet inspecteur qui croyait contrecarrer ses projets, les a plutôt dynamités. Qu’importe, Mina a l’intention de laisser le château à sa nièce bien-aimée (la seule personne qui trouve grâce à ses yeux, peut être parce qu’elle lui ressemble tant). Agathe veut en faire des chambres d’hôtes avec son amoureux Tristan, un garçon bien né, qui a fait de grandes études commerciales. Elle leur allouera un budget pour mettre en état le château, moyennant une redevance mensuelle, et le reste sera pour ses propres largesses, ses tenues, son standing.

Finalement, ce mariage qui la faisait tant râler intérieurement, l’a bien arrangée. Et dire que Charles-Hubert a voulu se comporter en preux chevalier, un réveil tardif pour une fois, et hop, ce fût l’heure de sa mort. Il aurait mieux fait de continuer à regarder ses tourterelles, enfin, elle suspectait depuis un certain temps qu’il lorgnait plutôt la voisine de la propriété d’à côté quand elle se mettait nue sur sa terrasse (le vieux cochon !).

***

150 livres ont déjà été commandés, si vous voulez découvrir les aventures de Mina, de la mouche, des chatons, de l’esprit de clocher, en sachant que le « bénéfice » est versé à l’association Rêves pour la réalisation de rêves d’enfants malades, n’hésitez surtout pas à en commander un exemplaire, c’est ici !

Et pendant que je prenais connaissance de ce livre, les pigeons faisaient la cour à leurs dulcinées qui ne semblaient pas vouloir se laisser faire, elle est pas si facile cette vie, même celle d’un pigeon !

lecture vs pigeon

 

Publicités