Mots-clés

, , , , , , ,

Je viens de revisionner les quelques articles postés pendant mon séjour en Charente Maritime sur mon blog. En fait, j’ai partagé davantage de photos sur Facebook.

le parc thermal

Le parc thermal

J’avais acheté une tablette pensant qu’elle remplacera dignement l’ordinateur portable qui n’était pas réparable suite à une projection de cidre (rip ce portable, il n’y a pas que quand on est enfant qu’on fait des bêtises). Or, j’ai rencontré de grosses difficultés pour poster mes articles. Les photos chargées disparaissaient, un message me disait d’ouvrir un nouvel onglet pour rédiger mon article, puis me disait qu’il y avait saturation de mémoire. Bref, je ne suis pas persuadée que la tablette était l’investissement utile.

En plus, la médiathèque sur place qui me dépannait les autres années avec la location sur place d’ordinateurs était fermée pour cause de travaux. Donc, j’ai fait ce que j’ai pu, et au bout de la 3e semaine, j’avais perdu l’habitude de consulter mon mobile à tout bout de champ et avoir le besoin de poster.

devant la source

devant la source

J’étais partie avec un handicap, je me suis froissé des tendons dans le poignet juste la veille du départ : certainement, énervée pour l’histoire de l’ordinateur irréparable, qui en plus m’a coûté des frais de réparation.

poignet blessé

Le lendemain, j’avais la main bien gonflée, mais j’ai pu mettre de la crème Voltarène achetée vite fait à la pharmacie, et essayer de laisser ma main au repos, et la douleur a disparu au cours de la 2e semaine.

pieds dans l'eau

C’est toujours un plaisir de tremper ses pieds dans la mer, même si celle-ci au niveau de l’estuaire de la Gironde est très brune, chargée d’alluvions. Cette année, elle était très froide. J’ai vu très peu de gens se baigner sauf le tout dernier week-end, celui où il fallait reprendre la route.

sac de l'été rose

Je me suis offert mon sac de l’été tout rose, assorti aux roses trémières.

J’étais sur place pour suivre ma cure annuelle anti-stress à Saujon dont l’eau permet à beaucoup de faire face aux vicissitudes de la vie. Cette année, j’ai constaté davantage d’hommes, dont un genre Viking, très musclé, très tatoué, très bronzé.

Depuis mon retour, je suis beaucoup plus calme, même trop à mon sens, car on sait très bien que le stress permet aussi de se dépasser.

Et vous, seriez-vous prêt à tenter l’expérience d’une cure ? J’ai rencontré pas mal de personnes qui n’y pensent même pas.

(à suivre)

Publicités