Mots-clefs

, , , , , ,

Certes, je ne m’étais pas trop informée sur cette exposition, mais j’avais décidé d’y aller pour me faire du bien à l’oeil et tuer le temps en attendant la réouverture du Salon Taste of Paris.

SAM_3361

 

En voyant le visage d’Elizabeth Taylor, je croyais que l’exposition était consacrée aux vedettes de cinéma américaines, grosse erreur, car les icônes en question étaient des peintres.

SAM_3358

 

Le ticket d’entrée de 12 euros pour quelques toiles, c’est cher à mon avis, et l’investissement dans ces toiles doivent être assez facilement remboursé pour leurs acquéreurs.

A l’entrée, nous découvrons des mobiles d’Alexander Calder :

SAM_3369 SAM_3370 SAM_3372SAM_3374SAM_3377 SAM_3379 SAM_3380 SAM_3381 SAM_3382 SAM_3385 SAM_3386 SAM_3387 SAM_3389 SAM_3390La série des gribouillages, il n’y a pas d’autre mot, m’a laissée pantoise, je dirai qu’un garçon de 4 ans pourrait en faire autant !

SAM_3394

Donald Judd présentait des éléments de design, comment appeler cela ?

SAM_3393 SAM_3395 SAM_3396 SAM_3398

Enfin, des oeuvres qui m’ont un peu davantage parlé par leur façonnage, celles de Chuck Close :

SAM_3412 SAM_3409 SAM_3408 SAM_3407 SAM_3406

à suivre

Qu’en pensez-vous, vous, jusqu’ici ?

Publicités