Mots-clefs

, , , , , , ,

pommes d'amour

Quoi de plus étincellant que de finir nos « Mercredi Gourmand » en parlant d’amour ? (« Parlez-moi d’amour, et dites-moi des choses folles », comme dit la chanson).

Le week-end dernier, j’ai repéré un stand près de la patinoire extérieure spécialement prévue pour les fêtes de fin d’année, où j’ai pu admirer des pommes d’amour. J’aime déjà bien les pommes (comme Bourvil aimait bien les roses… ), mais les pommes d’amour conjuguent la beauté du produit, l’écarlate du rouge, la rondeur, et quand on croque dans le croustillant, et la fraîcheur du fruit.

Donc, je vous fais un petit article dédié, justement en plus, parce qu’un de nos plus séduisants cuisiniers-pâtissiers, Monsieur Christophe Michalak, qui officie dans l’émission « dans la peau d’un chef » l’après-midi sur France2 a dévoilé une recette de ces pommes d’amour, en plus avec des paillettes d’or… J’étais (exceptionnellement) devant mon écran, je n’en ai pas perdu une miette.

IMGP0016 IMGP0013 IMGP0014

Voici les ingrédients :

Pomme d’amour
500 g d’isomalt
Petites pommes clochardes ou mini pommes japonaises de Fuji
Poudre or
Colorant rouge

La réalisation est toute simple : « Fondre l’isomalt, et ajouter la poudre or et le colorant rouge. Laisser reposer, puis tremper les petites pommes dedans, prendre soin de retirer l’excédent. »

Vous pouvez voir les détails de l’ensemble de la recette du chef ici.

 

6f5ab1ab

Le problème est surtout de trouver de l’isomalt, et on a la réponse sur le site dédié de France2, grâce à un internaute dans les commentaires chez Planète-gâteau ici : http://www.planete-gateau.com/. Je m’aperçois qu’on peut trouver aussi de l’argent pailleté, et quantité d’autres couleurs de quoi réaliser ses rêves culinaires les plus fous.

Quant aux petites pommes, je n’en ai point vu à l’étalage de mes commerçants habituels…

Cétait mon Mercredi Gourmand pour Anne-Laure T. et le groupe Facebook du même nom :

Mercredi gourmand fraises

Publicités