Étiquettes

, , , , , , , , , , , , ,

Dans la Manche que l’on appelle aussi le Cotentin, beaucoup de noms de ville se terminent justement par « ville » : vous avez Octeville, Urville, Nacqueville, Tourlaville, Querqueville… et Siouville, qui n’est pas la ville des Sioux, mais je pense que chaque nom de ville doit avoir sa signification.

coucher de soleil, Manche, Siouville

Malgré le temps incertain, sortie au restaurant dimanche soir, en bord de plage où nous avons pu regarder ces ailes volantes qui tractent des surfeurs. Il faisait très froid, je me demande comment ces sportifs pouvaient rester ainsi. Ils devaient avoir drôlement mal aux bras et aux jambes, mais ce sont des passionnés très certainement.

IMGP0025 IMGP0023IMGP0028 IMGP0026 IMGP0027Il y a bien de rares promeneurs qui sortent pour la traditionnelle sortie du chien, une bonne occasion de sortir, mais il y a intérêt à mettre sa parka.

Voilà, mon séjour s’est achevé, avec regret. Quelques jours, et hop, on prend de la distance avec ses soucis et j’en ai pas mal.

Ma maman vieillit de plus en plus : à son âge, les années comptent double ou triple. Je dois la forcer un peu à sortir, sinon elle resterait à regarder ses jeux à la télé, et ce n’est pas bon pour sa masse musculaire.

Cela fait tant de peine de quitter ainsi quelqu’un que l’on aime sans savoir si on la reverra. Elle me parle beaucoup de sa mort, de ses dispositions. Cela me fend le coeur, bien évidemment. Comme je regrette déjà de n’avoir pas pris davantage de temps avec certains déjà disparus ! Elle est très indépendante, mais je me demande si je ne devrai pas lui consacrer davantage de temps. Je lui parlais de revenir en octobre, mais elle m’a dit qu’elle préférait que je vienne au printemps.

Je sais que cela la fatigue aussi beaucoup ces changements de rythme, mais nous nous voyons si peu. J’ai aussi pas mal de soucis de santé, et des soucis tout courts avec mes mésaventures professionnelles. Grâce à ma cure, je suis plus calme et j’ai davantage de patience avec elle, ce qui n’a pas toujours été le cas, surtout avec mes soucis professionnels, qui m’ont mis les nerfs à vif.

Je recommence à garnir mon carnet de rendez-vous, la rentrée s’amorce déjà. Dans quinze jours, nous aurons repris le rythme, et je me demande si ma place n’est pas là bas, mais j’aurais aussi peur de m’y ennuyer. Pas facile de prendre d’aussi grandes décisions.

C’était mon instant T de cette semaine pour Nikita :

bannière instant T

 

 

Publicités