Étiquettes

, , , , , , , ,

913770ca6598070dfd5ca97a4f6885bd

C’est le sujet de l’animation de ce jour de la communauté de Bric et de Broc avec Tataray.

A part les tatouages des animaux et des voitures, je ne suis pas « très » tatouages, sur la peau humaine.

Autrefois, c’était réservé aux mauvais garçons, aux marins qui se faisaient tatouer les jours de beuverie.

On pense aux tatouages d’ancre de marine du héros de BD, Popeye :

popeye

Dans certaines ethnies, le tatouage se fait tribal :

2d063308535bd2908e4281bf5a76b5c0

Il peut être oriental :

ad47166f5558911f76470146cf6413df

Maintenant, les tatouages sont devenus une mode, mais pour combien de temps…

Il faut se souvenir qu’ils sont « indélébiles », et qu’il n’est pas facile de les enlever, donc inscrire le nom de sa bien-aimée, ou de son bien-aimé, peut être dangereux, avec le peu de constance des couples actuels.

Je n’aime pas ceux qui sont trop « couvrants » ou « colorés »…

d65c96b971e34c48865785c73e4101aaMais il m’arrive de trouver jolis, sexy, et signifiants, certains tatouages fins, délicats, habilement placés :

156280c15b62850a992f397a90e9621c

Maintenant, la mode serait aux phrases, citations, une façon d’affirmer sa personnalité, ses intérêts, sa différence :

db9f5b9abb997cd4cd5f415d4322f62a

Il existe aussi des tatouages éphémères, si l’on veut sublimer un décolleté un soir d’été.

Alors, stop aux tatouages ou pas ?

06e9349766af75094c9d4d8be944a0a1