Étiquettes

, , , , , , , ,

Je ne voudrais pas vous ennuyer comme des « rats morts », mais le mot « rats » revient facilement dans notre vocabulaire.

7-ratet nous leur devons beaucoup à ceux qui servent de « rats de laboratoire » pour trouver les vaccins, les remèdes à bien de nos maladies.

Je me suis transformée en rat de bibliothèque pour aller glaner quelques indications :

rat-repus2.1236616887

Un rat ne vit que 3 ans, et est un animal grégaire, il aime vivre en groupe… mais attention à la reproduction si vous mettez un rat Monsieur et un rat Madame en présence, car vous pourrez avoir 1000 petits rats au bout d’un an !

Certains aiment se promener avec un rat sur l’épaule, c’est provocateur.

Tout nouveau selon un article d’un journal quotidien du métro, les rats vont être utilisés pour retrouver des traces de poudre :

rat au nez fin 10-09-2013 20;56;22

Ce que je n’aime pas chez les rats, c’est leurs queues roses, pourquoi ne pas les avoir faite poilues ?

6rats

J’aimais avec une de mes collègues utiliser cette expression « oh les rats ! »… qualifiant des gens peu scrupuleux.

Le capitaine Haddock disait même Rastacouère.

Mais, il existe aussi les petits rats de l’Opéra pour nous réconcilier à jamais avec ce mot :

dyn004_original_412_366_gif_39374_3d048fa0484a36cdde86b786f1ce67fb

téléchargement

65979a75et en exclusivité mondiale,

une petite rate nommée Ava

rat2 3 10-09-2013 20;53;35

Autant que la danse classique peut faire rêver les petites filles, pour ma part, ce n’était pas trop mon trip…

***

Laissons les rats de côté, pour parler de vie en société, car nous ne sommes pas tous des rats, si on me dit « R », je penserai aussi au mot « Respect »… très utile dans notre société. Est-ce encore la Responsabilité des parents de ne pas l’avoir « inculqué » aux enfants :

0pj4bigz.vignette

***Côté littérature, je ne pourrais pas passer à côté du mot « Résilience » si cher à Boris Cyrulnik, ou comment Renaître de sa souffrance ?

41KqZF2sFrL._

voir ici !

Dans cet ouvrage, des praticiens de l’art de la parole témoignent de leur travail clinique avec des personnes fracassées qui, après avoir côtoyé la mort, se sont battues pour éviter l’amputation imposée par le mutisme lié à la honte, la culpabilité et les sentiments de moindre valeur. Leur propos n’est pas d’idéaliser le traumatisme et la détresse humaine au point d’en oublier l’action corrosive qui ronge de l’intérieur. Le but de ce livre est de comprendre les facteurs qui ont permis à certaines personnes traumatisées non seulement de survivre, mais aussi de construire une nouvelle vie faite de choix et de possibles. Les auteurs nous montrent les moyens de sortir de l’anesthésie émotionnelle, affective et relationnelle engendrée parfois par les turpitudes de l’existence ; un regard porteur de vie même si, parfois, la gamme de choix qui s’offre aux personnes fragilisées par leur histoire s’avère très sombre.

pizap.com a 13789303775621

et pour finir sur une note gaie, je vous entraîne dans une ronde des rats, avec comme accompagnement musical : Raspoutine, chanté par Boney M., absolument mythique !

****

J’espère que tout cela, cela vous parle, sinon tant pis !

C’était la lettre « R » pour l’abécédaire de l’Annuaire pour les Nuls,

c’est-à-dire ceux qui ne prennent pas de grands « R » :

Publicités